Qu'est-ce que le courant Amoc et pourquoi il inquiète tant les experts ? - Curioctopus.fr
x
Qu'est-ce que le courant Amoc et pourquoi…
Les deux derniers rhinocéros blancs du Nord au monde ont une véritable équipe de gardes du corps Ils l'ont pris pour un

Qu'est-ce que le courant Amoc et pourquoi il inquiète tant les experts ?

13 Mars 2021 • Par Baptiste
2.867
Advertisement

Le fait que le climat de notre planète subit de profonds changements est malheureusement bien connu. Avec une fréquence beaucoup plus élevée que par le passé, nous assistons à des phénomènes qu'il serait réducteur de définir comme extrêmes. Et nous ne parlons pas seulement de réchauffement des températures, de fonte des glaces ou de changements de température et de saisons aux caractéristiques anormales.

Ce qui inquiète les chercheurs, selon un récent article publié dans la revue Nature, c'est la tendance du courant appelé Amoc, un système de courants océaniques qui permet de réguler la chaleur dans l'hémisphère nord et, en partie, également dans celui du sud. Qu'arrive-t-il à ce facteur climatique important ? Simple, et en même temps inquiétant : il s'affaiblit comme jamais, créant des déséquilibres qui pourraient aggraver une situation déjà compromise.

Le courant Amoc (Atlantic Meridional Overturning Circulation) est, selon Nature, l'un des plus importants facteurs de régulation du climat et de la chaleur sur Terre. Il n'est pas difficile de comprendre que, si celui-ci change et s'affaiblit, tout peut changer, et la Planète pourrait connaître des phénomènes qu'elle n'a jamais connus jusqu'à présent.

L'Amoc est caractérisé par deux flux d'eau, l'un superficiel, plus chaud et dirigé vers le nord, et l'autre plus froid et dirigé vers le sud. Ce système de courants, qui comprend également le fameux Gulf Stream, est capable, grâce à son énorme flux, de conditionner le climat de nombreuses régions, notamment les températures et les vents. C'est pourquoi, s'il devait s'affaiblir complètement ou inverser sa tendance, nous assisterions à des phénomènes de déséquilibre climatique jamais connus sous certaines latitudes.

Grâce à l'Amoc, par exemple, la partie occidentale de l'Europe parvient à être plus douce en hiver que les latitudes correspondantes en Amérique. Aujourd'hui, l'alarme lancée par une équipe de chercheurs allemands, irlandais et britanniques porte sur son extrême faiblesse.

L'analyse des données du passé a montré qu'après une période de stabilité relative, l'Amoc a commencé à perdre de sa force depuis le 19e siècle. Cette perte a été suivie d'une autre, beaucoup plus rapide et marquée, qui s'est manifestée à partir du milieu du 20e siècle. C'est-à-dire depuis que les activités de l'homme ont commencé à devenir de plus en plus pressantes et dommageables pour l'environnement terrestre. A partir de 2000, la situation de l'Amoc s'est encore aggravée.

Advertisement

Dans tout cela, des phénomènes déjà connus comme la fonte des glaces n'aident pas, car ils font que de grandes quantités d'eau douce se retrouvent dans la mer, interférant avec les mécanismes des courants qui régulent les températures. Le Groenland et les territoires canadiens déversent de l'eau non salée dans l'océan Atlantique à un rythme rapide et sans précédent, et les données parlent d'une situation de non-retour.

En été, nous allons donc avoir de plus en plus chaud, tandis qu'en hiver, le climat va être de plus en plus rigide. 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci