Un tribunal chinois oblige un homme à verser 7 700 dollars à son ex-femme comme compensation pour les tâches ménagères - Curioctopus.fr
x
Un tribunal chinois oblige un homme…
Le mystère irrésolu d'Hannibal : d'où venaient ses éléphants de guerre ? Un artiste réalise des peintures à l'huile avec des détails si précis et réalistes qu'elles ressemblent à des photographies

Un tribunal chinois oblige un homme à verser 7 700 dollars à son ex-femme comme compensation pour les tâches ménagères

28 Mars 2021 • Par Baptiste
1.838
Advertisement

C'est bien connu : la vie de couple n'est pas toujours une promenade de santé. Souvent, les "rôles" que jouent le mari et la femme au sein du couple ne sont pas équitables et respectueux de la dignité personnelle, ce qui a souvent un impact négatif sur les femmes en particulier. Il existe en effet de nombreuses réalités dans le monde où l'on pense que les femmes ont, d'une certaine manière, moins de droits que leurs conjoints masculins.

La femme chinoise dont nous allons vous parler est toutefois une exception. Dans son camp, il y avait une loi appliquée par le tribunal auquel elle s'est adressée au moment de son divorce. Une loi qui prévoit une véritable compensation monétaire pour le conjoint qui, pendant les années de mariage, a fait le plus de tâches ménagères et s'est le plus occupé des enfants.

via: CNN

Au moment d'officialiser le divorce et de tirer un trait, le tribunal a obligé le mari à verser 7 700 dollars de dommages et intérêts à son ex-femme. La raison ? Pendant les cinq années de leur mariage, la femme a fait plus de travaux ménagers que lui, entre l'entretien de la maison et l'éducation de leur enfant.

Selon les médias locaux, la demande de divorce serait partie de l'homme, qui, toutefois, au terme des vérifications et des formalités administratives nécessaires, aurait été "victime" de son propre désir de séparation, précisément parce que sa femme a fait appel à la loi entrée en vigueur en janvier 2021 en Chine, qui comprend une clause spécifique dédiée à la reconnaissance due au conjoint qui, entre les deux, passe plus de temps à effectuer les tâches domestiques. La femme a également allégué qu'elle avait été trompée par son ex-mari.

Une histoire qui a suscité de nombreux débats, et qui fait suite à d'autres mesures officielles adoptées par la Chine à l'égard des couples en instance de divorce. Il y a aussi ceux qui, comme l'avocat spécialiste des divorces Zhong Wen, ont fait valoir que le montant payé par le mari était trop faible. "Les personnes qui effectuent la plupart du temps des tâches domestiques, a-t-il déclaré, sont souvent dévalorisées, ce qui a pour effet de diminuer leur capacité à survivre dans la société ainsi que leurs compétences professionnelles."

Advertisement

Quelle que soit la récompense appropriée, on peut dire sans se tromper que cette femme a eu le dessus sur son mari. En effet, outre le montant de 7 700 $, elle a également reçu la tutelle de son enfant et une pension alimentaire s'élevant à environ 300 $ par mois. Il est important à cet égard de noter qu'un aspect de la vie conjugale tel que le travail ménager, immatériel et jamais rémunéré, a été reconnu comme un engagement réel.

Qu'en pensez-vous ? Le tribunal a-t-il pris la bonne décision en obligeant l'homme à indemniser sa femme pour tout ce qu'elle faisait à la maison et avec leur enfant ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci