Becerrillo : le terrifiant chien de guerre, arme des conquistadors - Curioctopus.fr
x
Becerrillo : le terrifiant chien de…
Ils sauvent un mouton piégé dans 30 kg de laine : il peut enfin voir et marcher

Becerrillo : le terrifiant chien de guerre, arme des conquistadors

04 Mars 2021 • Par Baptiste
2.632
Advertisement

Les chiens ont été considérés comme de puissantes armes de guerre pendant très longtemps. Aujourd'hui, pour nous, ce sont de fidèles amis à quatre pattes, mais pendant des siècles, ils ont servi dans des guerres importantes : ils ont été utilisés pour briser les formations ennemies avant que les humains n'interviennent dans les combats, ils ont contribué à l'exploration des territoires, ils sont devenus des sentinelles ou des pisteurs. Au fur et à mesure que la guerre se modernisait, les chiens ont même gagné une armure pour éviter les blessures.

Si cette pratique a longtemps été celle de divers peuples - tels que les Égyptiens, les Grecs, les Romains, les Britanniques et les Perses - les conquistadors espagnols ont porté le concept de "chiens de guerre" à un niveau inédit et terrifiant : Becerrillo était leur arme de guerre terrifiante et redoutée.

via: actualidad

Becerrillo (littéralement "petit taureau") était le nom d'un chien d'attaque castillan, protagoniste des guerres consommées à l'époque des conquistadors espagnols. La date et le lieu de naissance de Becerrillo sont inconnus, bien que les historiens aient émis des hypothèses. Ce dont nous sommes sûrs aujourd'hui, c'est qu'il était un chien de taille moyenne avec des yeux noirs et un pelage roux. Les premières nouvelles que nous avons de lui remontent à 1511 : déjà à cette époque, son pelage était marqué par les cicatrices de la bataille.

Becerrillo est considéré comme le chien le plus féroce de tous ; il appartenait à Juan Ponce de León, un haut officier militaire du gouvernement colonial d'Hispaniola. Comme l'officier était souvent occupé, le chien fut confié au capitaine Diego Guilarte de Salazar, un homme rusé qui utilisa Becerrillo pour attaquer les indigènes qui défiaient les conquistadors. Lorsque les indigènes ont attaqué par surprise le village où campaient les troupes espagnoles, Becerrillo a aboyé vers les conquistadors pour les réveiller. La bataille commença et Becerrillo fut également l'auteur du massacre : ainsi débuta sa renommée.

Il est devenu le chien le plus craint et, pour cette raison, il était nourri avec les mêmes rations que les hommes et recevait un salaire. Le chien a perdu la vie en 1514 au cours d'une bataille, il a été blessé par quelques flèches alors qu'il portait souvent une veste rembourrée et que tout le monde était convaincu de son indestructibilité.

Tags: AnimauxGuerreHistoire
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci