Japon : une entreprise accorde six jours de congé supplémentaires aux non-fumeurs pour compenser les pauses cigarettes de leurs collègues - Curioctopus.fr
x
Japon : une entreprise accorde six jours…
15 images relaxantes montrent le peu qu'il faut pour satisfaire le besoin de perfection qui se cache en chacun de nous Une mère prépare de la sauce bolognaise, sa fille vegan la menace et l'affaire finit au tribunal

Japon : une entreprise accorde six jours de congé supplémentaires aux non-fumeurs pour compenser les pauses cigarettes de leurs collègues

27 Janvier 2021 • Par Baptiste
1.462
Advertisement

Tout le monde au travail a probablement déjà rencontré des fumeurs. Selon l'importance de cette habitude, certains collègues ressentent le besoin de prendre la fameuse "pause cigarette" assez souvent pendant les heures de travail. Il y a ceux qui se limitent à une par jour et ceux qui prennent systématiquement plusieurs pauses pour quitter le bureau et fumer.

De telles attitudes ne sont pas toujours vues d'un bon œil par les collègues ou les patrons, c'est pourquoi elles génèrent souvent un mécontentement et, comme dans le cas de la société japonaise dont nous allons parler, des mesures plutôt curieuses. Les dirigeants de l'entreprise, lassés des trop nombreuses pauses pour les fumeurs, ont décidé de récompenser les non-fumeurs en leur accordant six jours de congé supplémentaires.

via: CNBC

Tout a commencé lorsqu'un employé non-fumeur de Piala Inc, une société de marketing basée à Tokyo, a déposé une plainte à la direction au sujet du nombre trop élevé de pauses prises par ses collègues fumeurs. À ce moment-là, frappé par le message, l'administrateur de la société a décidé d'agir.

"Je veux encourager les employés à arrêter de fumer par des incitations et non des sanctions", a-t-il commenté, après avoir annoncé qu'il accorderait jusqu'à six jours de vacances supplémentaires chaque année à tous ceux qui ne fument pas. Une façon assez particulière de "compenser" le temps passé par les fumeurs pendant leurs pauses dans les heures de travail.

Il va sans dire que la décision de la société japonaise a rapidement fait le tour du monde, suscitant des commentaires favorables, défavorables, surpris et parfois même scandalisés. Il est difficile de dire avec certitude si le temps pris par les fumeurs pendant leurs pauses est vraiment si long. Certes, dans certains cas, ces intermèdes durent assez longtemps et il y a ceux qui, chez Piala Inc., ont déjà profité de la mesure pour arrêter de fumer et consacrer leurs journées libres supplémentaires au sport.

Advertisement

De même, d'autres personnes ont parlé d'une approche inutile ou même discriminatoire. Il est certain que ce que Piala Inc. a fait a incité plusieurs autres entreprises japonaises à faire de même.

Qu'en pensez-vous ? Le directeur de cette société a-t-il eu raison de prendre une telle décision ?

Tags: JaponCurieusesTravaux
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci