Des centaines de chiots achetés par des familles pendant le confinement ont été mis en vente - Curioctopus.fr
x
Des centaines de chiots achetés par…
12 images de la NASA décrivent les effets dévastateurs du changement climatique mieux que mille mots Certaines araignées mâles attachent les femelles avant l'accouplement pour éviter d'être mangées

Des centaines de chiots achetés par des familles pendant le confinement ont été mis en vente

08 Janvier 2021 • Par Baptiste
5.882
Advertisement

Parfois, devant certains épisodes et certaines nouvelles, on en vient vraiment à penser que les êtres humains sont capables de témoigner d'un manque de sensibilité ainsi que d'un égoïsme frappants. Nous nous en rendons compte, pour ne donner qu'un exemple, chaque fois que des actes de malveillance et des maltraitances sont commis à l'encontre d'animaux sans défense, traités comme des créatures sans âme, de véritables jouets à la merci de nos caprices.

Nous ne pourrions pas penser autrement quand on apprend que de nombreuses familles ayant acheté des chiots pendant les confinements liés à la pandémie de coronavirus décident maintenant, sans ménagement, de s'en débarrasser.

via: The Times

Les longs mois de confinement pour lutter contre la maladie qui secoue le monde depuis le début des années 2020 ont incité de nombreuses familles à acheter des animaux, des créatures qui leur tiendraient compagnie et égaieraient l'atmosphère de la maison. Nous parlons en particulier des chiots.

Il a fallu un retour progressif à la normale pour que beaucoup de gens se rendent compte que les chiots n'étaient plus pour eux. Bien que beaucoup travaillent encore à la maison, il semble que le "caprice" d'avoir un animal de compagnie pendant le confinement soit désormais dépassé. C'est ce que confirment les nombreuses annonces parues sur des sites web consacrés aux animaux, des chiots âgés de 6 à 12 mois proposés pour des montants qui dépassent souvent les 3 000 euros.

C'est comme si les maîtres, fatigués de ce qui était autrefois une agréable diversion, avaient décidé de passer à autre chose, plus soucieux que jamais de récupérer l'argent dépensé. Tout en gardant à l'esprit que l'adoption d'un animal est un choix qui doit toujours être préféré à l'achat d'un chien, lorsque l'on décide d'accueillir un chien chez soi, il faut toujours évaluer notre capacité réelle à en prendre soin.

En effet, dans de nombreux cas, trop nombreux, nous voyons des animaux laissés presque entièrement à eux-mêmes, gardés par des familles qui les considèrent comme de simples "accessoires" avec lesquels s'amuser, à montrer aux autres et pour dire qu'ils ont un chien. Beagles, bergers belges, bulldogs : nombreux sont les animaux de race qui sont vendus après moins d'un an de vie avec des gens qui semblaient les avoir accueillis. Et les raisons sont plus ou moins toujours les mêmes : manque de temps, trop d'engagements, décisions prises sur un coup de tête sans en évaluer les conséquences.

Advertisement

Et malheureusement, de telles situations sont également très dommageables pour les chiens eux-mêmes, qui se retrouvent à souffrir de détachements émotionnels et de changements d'environnement. En plus des sites de petites annonces, les organisations bénévoles ont également confirmé que, ces derniers mois, les appels de personnes cherchant quelqu'un qui pourrait s'occuper de leurs chiens se sont multipliés, ce qui constitue un phénomène plutôt triste et qui fait réfléchir.

Une fois de plus, les êtres humains ont fait preuve d'un manque de prévoyance, avec des conséquences négatives et évidentes sur tant de créatures innocentes.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci