Leila Denmark, la super centenaire qui a sauvé le monde d'une épidémie : une véritable femme record - Curioctopus.fr
x
Leila Denmark, la super centenaire qui…
18 vieux édifices qui ont trouvé une nouvelle vie et ont été transformés en des lieux très originaux 19 personnes qui ont respecté l'obligation de porter un masque de la manière la plus absurde et la plus amusante

Leila Denmark, la super centenaire qui a sauvé le monde d'une épidémie : une véritable femme record

01 Novembre 2020 • Par Baptiste
2.467
Advertisement

Il y a des personnes dans l'histoire qui semblent être nées pour donner au monde de la positivité, de l'engagement et de l'espoir. Nous parlons de toutes ces femmes et de tous ces hommes qui ont laissé une marque indélébile sur leur passage, en réussissant à devenir des modèles dans leur domaine et en sauvant la vie de nombreuses personnes.

Leila Denmark, la femme dont nous allons vous parler, en fait partie et, bien qu'elle ne soit pas une personne célèbre comme les autres, le monde entier lui doit une immense reconnaissance : celle d'avoir sauvé tant de personnes d'une dangereuse épidémie.

Lorsqu'une personne devient l'auteur d'actions spéciales, son existence même devient spéciale. Dans le cas de Leila Denmark, les raisons ne manquent pas pour l'appeler ainsi. Non seulement elle a été une femme ultra centenaire, vivant de 1898 à 2012, au tournant de trois siècles différents pendant 114 ans, mais elle a littéralement consacré toute sa vie à s'occuper des autres, en particulier des enfants.

Dans sa vie, Leila a dû se battre pour de nombreux objectifs. Tout d'abord, celle d'un diplôme de médecine, un titre à son époque presque exclusivement réservé aux hommes, et qui lui a coûté beaucoup d'efforts. Pédiatre, mariée à John Eustace Denmark (son nom de jeune fille était Daughtry), elle a commencé à exercer en 1928 et n'a arrêté qu'en 2001, lorsqu'elle a finalement pris sa retraite.

Advertisement

Une véritable vie de record, qui est entrée dans le Livre Guinness des records comme le plus ancien médecin pratiquant de l'histoire. 103 ans : c'est la période pendant laquelle elle a pratiqué, et pendant laquelle elle a contribué, entre autres, à développer un vaccin contre la coqueluche.

Son travail de médecin s'est toujours concentré sur l'aide aux plus pauvres et, dans les années 1930, il s'est concentré sur le diagnostic et le traitement possible de la coqueluche. La lutte contre cette maladie a été si intense que Leila a apporté une contribution majeure au développement d'un vaccin qui permette une immunité rapide sans effets secondaires. Son engagement lui a permis de recevoir de nombreuses récompenses, mais la plus importante a certainement été la conscience qu'elle avait sauvé la vie de millions d'enfants qui, à l'époque et par la suite, n'auraient peut-être pas survécu à la maladie.

Le vaccin a changé tout cela et Leila, avec modestie et volonté, a continué à aider ses patients sans jamais demander plus de 10 dollars par visite, en les accueillant chez elle et en conseillant les parents sur les méthodes et pratiques à adopter pour encourager une croissance saine de leurs enfants. Ce n'est pas un hasard si elle a été l'un des premiers médecins à mettre en garde contre les effets nocifs du tabagisme sur les enfants, tant pour les femmes enceintes que les effets du tabagisme passif chez les jeunes enfants.

Advertisement

Cette femme a défié les préjugés, aidé les gens, mangé et vécu sainement. Mais ce qui nous fait penser à elle aujourd'hui, c'est certainement sa persévérance et son dévouement à poursuivre la conviction qu'on peut - et doit - faire toujours plus.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci