Il existe un lien entre l'apnée du sommeil et la maladie d'Alzheimer : une étude le confirme - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il existe un lien entre l'apnée du…
Cette femme s'est laissée mourir sur le Titanic pour ne pas abandonner son chien 6 objets que nous ne devrions jamais prêter à personne pour nous protéger et protéger les autres

Il existe un lien entre l'apnée du sommeil et la maladie d'Alzheimer : une étude le confirme

Par Baptiste
3.736
Advertisement

Depuis des années, les chercheurs du monde entier tentent d'identifier les causes de la maladie d'Alzheimer chez l'homme. Mais si celles-ci sont encore inconnues, il existe une corrélation entre cette maladie et l'apnée du sommeil. Dans les deux pathologies, on a remarqué que les plaques amyloïdes, celles qui endommagent les cellules du cerveau, se propagent à partir du même point du cerveau des personnes concernées.

image: pikist

Une étude, menée par l'université RMIT et réalisée par des chercheurs australiens et islandais, a récemment été publiée dans la revue Sleep. Le coordinateur, le professeur Stephen Robinson, a déclaré : "Il est bien connu que les personnes qui souffrent d'apnée du sommeil et qui ont la cinquantaine sont plus susceptibles de développer la maladie d'Alzheimer et vice versa en vieillissant ; ce que nous avons découvert en premier lieu, ce sont des plaques amyloïdes similaires dans le cerveau des personnes souffrant de ces deux maladies. Ce lien est particulièrement important tant pour les chercheurs qui tentent de trouver un remède à l'apnée du sommeil que pour ceux qui veulent prévenir l'apparition de la maladie d'Alzheimer".

 

image: pixabay

L'apnée du sommeil, c'est-à-dire l'interruption continue de la respiration d'une personne pendant son sommeil, touche actuellement 936 millions de personnes dans le monde et surtout les personnes âgées. Les chercheurs se sont penchés sur l'hippocampe et le cortex cérébral de 58 personnes souffrant d'apnée du sommeil pour trouver les plaques amyloïdes ; le résultat, comme nous l'avons vu, est positif mais il est encore trop tôt pour l'officialiser. Toutefois, le professeur Robinson est optimiste et a déclaré : "Nous continuerons à analyser ces échantillons, y compris les signes d'inflammation et les changements dans les vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau, pour comprendre pleinement la maladie et nous nous efforcerons également d'avoir plus de personnes à examiner."

 

Tags: ScienceSanté
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci