Les archéologues découvrent une ville romaine entière grâce à une nouvelle technologie qui n'implique pas de fouilles - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les archéologues découvrent une ville…
10 plats si soigneusement présentés que c'est presque un péché de les manger Une entreprise construit des piscines avec de véritables plages de sable : la solution idéale pour passer ses vacances chez soi

Les archéologues découvrent une ville romaine entière grâce à une nouvelle technologie qui n'implique pas de fouilles

Par Baptiste
3.303
Advertisement

C'est la première fois que des archéologues retrouvent une ville romaine entière sous terre, en en faisant une carte, sans faire de fouilles. C'est une belle révolution dans le domaine de l'archéologie, qui permet d'exploiter la technologie GPR (Ground Penetrating Radar), un radar à "pénétration du sol", qui envoie des ondes radar dans le sol et en reçoit le "rebond" dû aux éventuelles structures cachées dans les profondeurs du sous-sol. L'importante découverte aurait eu lieu près de Rome, en Italie, dans la ville de Falerii Novi, par des chercheurs de l'Université de Cambridge et de l'Université de Gand.

La zone cartographiée au radar a révélé un espace thermal, un marché, un temple, un monument à la structure insolite jamais vue auparavant, et un vaste réseau de conduites d'eau. Les archéologues se sont équipés d'un quad et de leurs instruments GPR, puis ont examiné les 30,5 hectares identifiés pour compléter l'étude. Grâce aux progrès réalisés ces dernières années sur le système GPR, il est possible d'étudier en détail les villes souterraines qui ne peuvent être mises au jour car elles sont par exemple trop grandes.

Cette ville souterraine, située à 50 km au nord de Rome, a été occupée pour la première fois en 241 et est restée en activité jusqu'en 700 après J.-C.

Sa découverte a conduit à la découverte d'une ville avec une structure peu commune pour l'époque – la construction de la ville, en effet, ne semble pas suivre les règles générales des villes romaines analysées jusqu'à présent.

Advertisement

Ce bâtiment rectangulaire "anormal" serait relié à l'aqueduc par des tuyaux passant sous les îlots d'habitation : certains archéologues supposent que le bâtiment en question était une piscine extérieure.

Le temple, le complexe thermal et le bâtiment du marché sont architecturalement beaucoup plus élaborés que ce à quoi on aurait pu s'attendre pour une petite ville.

La recherche ne s'arrêtera certainement pas là, au contraire – les progrès de plus en plus importants du système GPR permettront d'étudier d'autres villes célèbres, comme Milet en Turquie ou Nicopolis en Grèce, par exemple.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci