La ville italienne de Nardò inflige une amende jusqu'à 450 euros à ceux qui jettent leurs gants et leurs masques dans la rue : la guerre contre l'incivilité pour protéger l'environnement - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La ville italienne de Nardò inflige…
13 photos hilarantes de chiens qui ont Un prêtre

La ville italienne de Nardò inflige une amende jusqu'à 450 euros à ceux qui jettent leurs gants et leurs masques dans la rue : la guerre contre l'incivilité pour protéger l'environnement

Par Baptiste
3.893
Advertisement

La lutte contre Covid-19 implique non seulement un engagement constant à respecter les bonnes mesures restrictives imposées par le gouvernement, mais aussi une lutte concrète contre l'incivilité. À ce sujet, le nombre de masques et de gants jetés sur les trottoirs est en augmentation : de plus en plus de personnes se débarrassent de ces dispositifs de protection, une fois utilisés, en les jetant par terre. Ce que ces personnes ne comprennent pas, c'est que leurs actions ne sont pas seulement des gestes inciviles, mais sont également dangereuses pour l'environnement et une source potentielle de contagion. À Nardò, dans les Pouilles en Italie, le maire Pippi Mellone a ainsi pris des mesures pour mettre un frein à ce comportement déplorable : jusqu'à 450 euros d'amende pour ceux qui laissent des gants et des masques usagés dans la rue.

via: Repubblica

L'amende proposée dans l'ordonnance signée par le maire de Nardò va de 75 à 450 euros, pour tous ceux qui seront pris en flagrant délit de jeter de gants et de masques de protection usagés dans la rue. Une mesure nécessaire pour endiguer une incivilité galopante et potentiellement nocive. Pour Pippi Mellone, maire de Nardò, tolérance zéro contre ces "gens sales", comme il les a définis ; le conseil municipal, pour sa part, assure qu'il installera dans la ville beaucoup plus de poubelles, où, selon la loi, il faut jeter les dispositifs de protection que nous utilisons pour nous protéger contre le Covid-19.

Comme le rappelle la mesure, l'élimination des gants et des masques doit se faire conformément aux dispositions de l'Istituto Superiore della Sanità : les dispositifs de sécurité utilisés doivent être jetés dans la poubelle des ordures non recyclable, de préférence en les enfermant dans d'autres sacs en plastique hermétiquement fermés. En plus d'être une source possible de contagion pour d'autres, ces dispositifs mettent des décennies à disparaître de l'environnement et notre planète, qui souffre déjà suffisamment.

L'initiative du maire de Nardò était donc une mesure nécessaire pour endiguer l'incivilité de ceux qui n'ont pas encore pleinement compris la gravité de leurs actes.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci