Au Pakistan, ceux qui ont perdu leur emploi à cause de Covid-19 sont embauchés par l'État pour planter des arbres - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Au Pakistan, ceux qui ont perdu leur…
La Suède dit adieu au charbon : elle ferme la dernière centrale électrique et atteint son objectif 2 ans à l'avance À 17 ans, elle invente un

Au Pakistan, ceux qui ont perdu leur emploi à cause de Covid-19 sont embauchés par l'État pour planter des arbres

Par Baptiste
3.372
Advertisement

Le Premier ministre du Pakistan, Imran Khan, a lancé une initiative très importante en 2018, pour tenter de redonner de la vigueur au paysage du pays, décimé par des années et des années de déforestation et de changement climatique : la plantation de 10 milliards d'arbres en 5 ans. Un projet ambitieux appelé Billion Tree Tsunami et qui a semblé fasciner les nouvelles générations, dans l'espoir de voir un jour un "Pakistan plus vert". Bien que cette idée ait été appréciée et suivie, ce n'est qu'avec l'apparition de l'épidémie de coronavirus que le Pakistan a connu un boom de la main-d'œuvre – pourquoi ? Malheureusement, de nombreuses personnes se sont retrouvées au chômage du jour au lendemain à cause de la pandémie, mais heureusement, elles ont reçu un certain soutien de la part du gouvernement pour se réinventer en tant que "travailleurs de la jungle".

via: Trust

Tous ceux qui ont perdu leur emploi à la suite de la crise économique provoquée par le Covid-19, ont trouvé un emploi dans ce grand projet de reforestation. L'État leur verse 500 roupies par jour (3 dollars par jour), ce qui représente environ la moitié du salaire d'un ouvrier du bâtiment – pas beaucoup, mais suffisamment pour soutenir les citoyens dans leurs dépenses quotidiennes et essentielles. 

Une proposition qui pourrait être considérée non seulement comme une réponse partielle aux mauvaises conditions économiques résultant de la pandémie, mais aussi comme une "solution" au changement climatique. Alors qu'au début de la pandémie, l'initiative avait été suspendue pour faire face au nombre sans cesse croissant de contagions et se consacrer à gérer les conséquences du Covid-19, depuis avril 2020 le Billion Tree Tsunami a été relancé en force pour créer 63 000 emplois. Bien sûr, tous les travailleurs sont obligés de porter le masque mais, d'un autre côté, ils se trouvent en partie chanceux de pouvoir travailler à l'extérieur en cette période difficile.

Tags: NatureActualité
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci