USA : le frelon-géant est arrivé, il est capable d'exterminer des ruches entières d'abeilles en quelques heures - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
USA : le frelon-géant est arrivé,…
Un photographe immortalise un magnifique Brahméide de Hearsey : la forme de ses ailes rappelle les yeux d'un tigre Cornouailles : naissance d'un couple de très rares chats rubigineux, les plus petits félins sauvages connus dans la nature

USA : le frelon-géant est arrivé, il est capable d'exterminer des ruches entières d'abeilles en quelques heures

Par Baptiste
4.759
Advertisement

Voici une autre bonne raison de ne pas quitter la maison et de poursuivre le confinement préventif jusqu'au bout pour les citoyens des États-Unis ; et cela n'a rien à voir avec les risques d'infection liées au coronavirus. Selon le département américain de l'agriculture, le frelon-géant (vespa mandarinia), l'un des insectes les plus mortels de la nature, a débarqué sur le sol américain et constitue une menace pour l'apiculture mondiale.

Ces espèces considérées comme faisant partie des plus gros frelons du monde, avec une ou plusieurs piqûres, peuvent avoir des effets mortels aussi sur l'homme, mais les plus grands dommages sont causés à la population d'abeilles. La raison de leur surnom cauchemardesque prend une signification inquiétante : ces frelons laissent des amas d'abeilles mortes, la plupart la tête arrachée, à l'extérieur de leur ruche.

Ce n'est pas un hasard si le frelon-géant est bien connu et craint en Asie, car il peut tuer jusqu'à 50 personnes par an au Japon et représente un danger pour les populations d'abeilles, déjà en déclin rapide aux États-Unis.

Le frelon-géant a été observé pour la première fois dans l'État fédéral de Washington en décembre 2019 et est devenu plus actif avec l'arrivée du printemps. Bien que les scientifiques ne sachent pas comment ces frelons venus d'Asie se sont retrouvés à Washington, on suppose qu'ils aient été transportés par des marchandises internationales au cours des derniers mois.

Ce n'est pas un hasard si de nombreux apiculteurs américains se sont plaints ces dernières semaines de la population de leurs abeilles, souvent littéralement "décapitées" dans leurs ruches. Un danger pour les êtres humains mais surtout pour la population de ces insectes, qui sont fondamentaux pour le processus de pollinisation des fleurs, puis la production de miel. Les abeilles sont très importantes pour l'équilibre de la biodiversité mondiale, et maintenant l'arrivée de ce frelon-géant mortel les met encore plus en danger.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci