Incivilité et coronavirus : les gants et les masques jetés au sol risquent de polluer encore plus la planète - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Incivilité et coronavirus : les gants…
Le frelon asiatique fait son chemin en Europe : un seul individu peut tuer jusqu'à 50 abeilles par jour Malgré les hôtels vides, les sans-abri de Las Vegas dorment dans un parking avec des espaces délimités

Incivilité et coronavirus : les gants et les masques jetés au sol risquent de polluer encore plus la planète

Par Baptiste
20.659
Advertisement

Le coronavirus est un ennemi invisible mais redoutable auquel nous sommes tous confrontés depuis des mois. Dans les rares moments où nous quittons la maison ou nous nous trouvons dans des situations publiques, les gants, les masques et les désinfectants sont devenus des éléments pratiquement indispensables. Et ils le seront encore longtemps, car même lorsque les activités reprendront, il est très probable que nous devrons nous déplacer avec ces protections.

Mais l'incivilité de beaucoup de personnes ne cesse de surprendre, même dans des moments aussi délicats que celui-ci. Nombreux sont les objets de protection jetés au sol après utilisation, comme s'il s'agissait de choses qui peuvent disparaître comme par magie de l'environnement sans le polluer. Ce n'est pas le cas : c'est pourquoi il est essentiel de faire attention à la façon dont on jette ces masques et ces gants.

via: Huffpost

De nombreuses personnes ont dénoncé ce phénomène, de plus en plus évident, notamment en dehors des magasins d'alimentation et des supermarchés. Les masques et les gants sont là, gisant sur le sol, polluant et altérant un environnement déjà fortement malmené par la négligence humaine. Il n'est pas rare non plus de trouver des déchets en bordure de route qui auraient pu (et dû) être éliminés correctement : à ceux-ci s'ajoutent maintenant les "nouveaux" déchets de l'ère du coronavirus. Les protections doivent être jetées dans la poubelle de déchets indifférenciés, de préférence fermée dans un autre sac.

Les photos partagées par de nombreux internautes sur les réseaux sociaux sont claires : l'incivilité règne en maître ; les gants et les masques laissés par terre ou dans les caddies des supermarchés sont souvent si nombreux qu'ils constituent même un risque. À leur surface, le virus peut résister et, si elles sont portées par des personnes infectées, il va sans dire que ces protections peuvent en infecter d'autres.

Advertisement

Ces objets sont particulièrement résistants et peuvent mettre des décennies à disparaître de l'environnement. Un autre risque que notre planète ne peut pas courir : pour l'éviter, il suffit d'un peu de respect et de civisme : le bien-être de la nature qui nous accueille est aussi notre bien-être.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci