Il n'existe aucun danger d'infection au coronavirus causé par la technologie 5G : la confirmation de la science - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il n'existe aucun danger d'infection…
15 solutions pratiques et ingénieuses pour organiser l'espace même dans la plus petite salle de bains Ada, la dame de 104 ans qui a vaincu le coronavirus : elle fait partie des patients les plus âgés ayant guéri

Il n'existe aucun danger d'infection au coronavirus causé par la technologie 5G : la confirmation de la science

Par Baptiste
1.274
Advertisement

Au départ, il s'agissait d'une hypothèse qui ne présentait aucune preuve scientifique tangible, puis c'est devenu une des théories du complot de premier ordre, jusqu'à devenir une fake news à tous les effets : eh bien, nous pouvons confirmer avec certitude que non, la 5G ne provoque ni n'alimente l'infection au Covid-19. Ceci est confirmé par un article publié par BBC, où la corrélation entre le mode d'infection au coronavirus et l'utilisation de la 5G de votre smartphone est nulle.

via: BBC

Le faux mythe se serait diffusé lorsqu'un médecin belge a lié les "dangers" de la technologie 5G au virus lors d'une interview en janvier ; cela s'est ensuite transformé en désinformation puis en croyance sans aucune base scientifique confirmée. Rappelons rapidement les caractéristiques de la 5G et son fonctionnement : la différence entre la 5G et les générations précédentes de services mobiles (4G, 3G) est que ces dernières utilisent des fréquences radio plus basses (inférieures à la gamme des 6 gigahertz), tandis que la 5G utilise également des fréquences dans la gamme des 30-300 gigahertz.

Dans la gamme 30-300 gigahertz, il n'y a pas assez d'énergie pour rompre les liaisons chimiques ou éliminer les électrons lorsqu'ils entrent en contact avec les tissus humains, c'est pourquoi cette gamme est appelée rayonnement électromagnétique "non ionisant". Les radiations peuvent entrer en contact avec la peau, par exemple, lorsque nous mettons un téléphone portable 5G à l'oreille pour passer un appel, mais elles ne peuvent en aucun cas pénétrer la peau ou permettre à un virus de pénétrer dans la peau. Il n'y a aucune preuve scientifique d'aucune sorte pour suggérer que les radiofréquences 5G provoquent ou accélèrent la propagation du coronavirus.

image: Pxhere

Rappelons que le COVID-19 se propage par de petites gouttelettes émises par le nez ou la bouche d'une personne infectée lorsqu'elle tousse, crache, éternue, parle ou expire. La transmission se produit lorsque les gouttelettes entrent en contact avec le nez, les yeux ou la bouche d'une personne saine.

Ainsi, si une personne infectée parle à travers un téléphone près de sa bouche, suffisamment de gouttes peuvent atterrir à sa surface pour propager le virus. C'est pourquoi il n'est pas conseillé de partager les téléphones pendant une pandémie ; mais cela n'a rien à voir avec la 5G.

Donc, non, il n'y a donc pas de corrélation scientifiquement prouvée entre la technologie 5G et la contagion du Covid-19 !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci