Le coronavirus apporte un peu de paix dans le monde : le cessez-le-feu est proclamé dans de nombreuses zones de guerre - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le coronavirus apporte un peu de paix…
Coronavirus, libérés 78 éléphants en Thaïlande : ils ne transporteront plus de touristes sur le dos Covid-19 : une distillerie réutilise les restes d'alcool pour produire un gel désinfectant à donner à la communauté

Le coronavirus apporte un peu de paix dans le monde : le cessez-le-feu est proclamé dans de nombreuses zones de guerre

Par Baptiste
7.052
Advertisement

À l'heure où les nouvelles ne sont certainement pas encourageantes et positives, il semble que la situation dramatique causée par le coronavirus révèle aussi quelques aspects positifs.

Et nous ne parlons pas seulement de bonnes nouvelles liées à la nature, à la pollution ou à la plus grande liberté de nombreux animaux, mais aussi de réalisations sociales et internationales qui, jusqu'à récemment, auraient été tout simplement impensables.

Le lundi 23 mars, le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a lancé un appel aux nations du monde pour qu'elles mettent en place un cessez-le-feu immédiat concernant les conflits encore présents sur toute la planète. "La fureur du virus nous montre la folie de la guerre", avait-il déclaré dans un message, afin que toutes les forces puissent se concentrer sur les mesures à prendre pour combattre le Covid-19.

Quelques jours plus tard, de manière tout à fait inattendue, les accords de paix se sont multipliés dans de nombreux pays où sévissent des guerres sanglantes. Les factions armées de différentes parties du monde ont donc répondu à la demande de l'ONU, et ce de manière favorable. Bien sûr : il s'agit de cessez-le-feu temporaires, mais cela n'en fait pas moins un événement historique.

Syrie, Yémen, Cameroun, Philippines et plus encore : il existe de nombreux groupes armés et armées qui se sont unis pour mettre fin à la violence et aux atrocités, pour protéger les civils dans un contexte aussi catastrophique. Parmi les camps de guerre qui n'ont pas encore rejoint l'appel de António Guterres, on trouve Gaza, où l'on espère que les négociations en cours porteront leurs fruits pour la paix.

Il va sans dire qu'il s'agit d'une nouvelle d'une immense importance historique. À l'heure où il existe tant d'affrontements armés dans le monde qui souvent ne font même plus la une des journaux, et ce malgré les horreurs qui s'y produisent chaque jour, une telle pause est plus que nécessaire.

Un virus a réussi ce que pratiquement aucun homme n'a réussi à faire auparavant : cessez les guerres, à l'échelle mondiale. L'espoir est que tout cela serve vraiment d'exemple à l'humanité pour qu'elle réalise qu'une valeur fondamentale telle que la paix est la base d'une existence pacifique pour tous.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci