Covid-19 : un ingénieur transforme les masques de plongée Decathlon en respirateurs pour hôpitaux - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Covid-19 : un ingénieur transforme…
Il transforme un ventilateur pulmonaire en une machine capable de faire respirer 9 personnes : l'intuition d'un médecin Coronavirus, l'Espagne annule 21 corridas : une décision qui sauve la vie de 120 taureaux

Covid-19 : un ingénieur transforme les masques de plongée Decathlon en respirateurs pour hôpitaux

Par Baptiste
19.304
Advertisement

Les moments de grande difficulté, comme celui que le monde entier vit à cause de la crise du coronavirus, ne sont que l'occasion pour de nombreuses personnes de mettre leurs compétences au service de la communauté. C'est le cas de Cristian Fracassi, l'ingénieur qui a fait parler de lui dans le monde entier parce qu'il a réussi à imprimer en 3D, en quelques heures, des valves pour des respirateurs, un outil qui commençait à manquer à l'hôpital de Chiari, près de Brescia.

Après cette merveilleuse épreuve d'ingéniosité, Fracassi a continué à consacrer ses efforts et ses compétences pour lutter contre la pandémie. Cette fois, il l'a fait en transformant un objet d'usage courant en un précieux instrument hospitalier.

via: Isinnova
image: Insinnova

L'idée est venue au Dr Renato Favero, ancien médecin-chef de l'hôpital de Gardone Val Trompia, vers Brescia. Le médecin, apprenant l'histoire de Fracassi, a contacté l'ingénieur pour lui proposer son idée : transformer de simples masques de plongée en masques respiratoires. Il s'agit plus précisément des masques de plongée "Easybreath" fabriqués par Decathlon, des produits que des milliers de personnes utilisent pour nager.

Il va sans dire que les concepteurs d'Isinnova, la société dirigée par Fracassi, étaient plus qu'heureux de s'essayer à cette nouvelle entreprise. "Nous y avons travaillé jour et nuit et en moins de 10 heures, nous avions le prototype, que deux hôpitaux de Brescia testent déjà ces jours-ci", a écrit l'ingénieur sur sa page Facebook en racontant l'histoire. "Nous attendons les résultats de tous les tests (jusqu'à présent positifs) mais nous pensons que chaque minute est cruciale".

Impossible de lui donner tort, étant donné l'urgence et l'ampleur de la contagion du coronavirus, une situation qui – notamment dans les zones italiennes de Bergame et de Brescia – met en crise le système de santé. La célèbre société française de produits de sport, selon le concepteur, s'est immédiatement rendue disponible pour fournir le dessin CAO du masque.

Après une analyse minutieuse, l'équipe a pu concevoir la valve de raccordement pour transformer le masque en un respirateur qui, comme dans le cas des valves fournies à l'hôpital de Chiari, a été imprimé en 3D. Les premiers tests se sont donc révélés positifs, et c'est certainement une bonne nouvelle pour tous ces établissements de santé qui, en ces jours tragiques, manquent cruellement d'instruments.

Advertisement

Le brevet de cette valve modifiant le masque de plongée sera mis à disposition gratuitement par Isinnova. Un autre splendide exemple de la façon dont, en pleine situation d'urgence jamais vue auparavant, la technologie et l'ingéniosité des personnes peuvent donner de l'espoir et d'excellents résultats. 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci