Un camion autonome a voyagé pendant trois jours pour livrer un lot de beurre à 3 000 km de distance - Curioctopus.fr
x
Un camion autonome a voyagé pendant…
Un homme a cloné la plaque d'immatriculation de son ex-femme et a fait des excès de vitesse devant les radars de la ville pendant des jours 27 des sapins de Noël les plus créatifs et les plus étonnants immortalisés dans le monde entier

Un camion autonome a voyagé pendant trois jours pour livrer un lot de beurre à 3 000 km de distance

27 Décembre 2019 • Par Baptiste
7.345
Advertisement

Si vous pensez que la circulation des marchandises en totale autonomie est encore une perspective digne de la science-fiction, l'expérience de cette société vous fera changer d'avis. Plus.ai, une start-up basée à Cupertino dans la Silicon Valley, a réalisé en décembre 2019 ce qui semble être le premier transport commercial d'un état à l'autre avec un camion entièrement autonome. Plus précisément, 18 000 kg de beurre ont été livrés en 3 jours, de la Californie à la Pennsylvanie, pour un total de près de 3 000 km.

image: plus.ai

L'expérience, qui selon l'entreprise représente un tournant, a été menée avec toutes les mesures de sécurité nécessaires. À bord du véhicule, il y avait un conducteur, prêt à prendre la relève en cas de problème, et un ingénieur de sécurité qui supervisait le parcours ; tous deux n'avaient pratiquement rien à faire, à part quelques petites vérifications lors des arrêts prévus.

image: plus.ai

Déjà dans les douze mois précédant l'expérience, Plus.ai avait effectué des trajets hebdomadaires avec des camions autonomes, mais il a été le premier à franchir les frontières de l'État et le premier à être mentionné officiellement.

Le système de conduite utilise des caméras vidéo, un radar et un lidar – des systèmes pour déterminer la distance basés sur la technologie laser – et est conçu pour faire face aux différents types de revêtements routiers et aux conditions météorologiques ou de visibilité les plus diverses.

Advertisement
image: plus.ai

Selon Shawn Kerrigan, co-fondateur de l'entreprise, les marchandises pourraient commencer à circuler sur des véhicules autonomes dès 2022, bien que cela dépende non seulement de la technologie mais aussi des lois des différents Etats en matière de sécurité.

Auriez-vous imaginé que des scénarios comme celui-ci étaient si proches ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci