Nous ne devrions jamais forcer un enfant à embrasser ou faire un câlin à un membre de la famille, selon les experts - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Nous ne devrions jamais forcer un enfant…
16 photos montrant la première rencontre entre des chiens adoptés et leurs nouveaux amis humains Une vague de bouteilles en plastique est arrivée en Afrique du Sud : la mer supplie d'être sauvée

Nous ne devrions jamais forcer un enfant à embrasser ou faire un câlin à un membre de la famille, selon les experts

Par Baptiste
20.317
Advertisement

Si vous creusez profondément dans votre mémoire, vous vous souviendrez probablement du moment où l'un de vos parents vous a invité à saluer un membre de la famille ou une connaissance en le prenant dans les bras ou en lui donnant un bisou, même si vous n'en aviez pas envie. Ces situations restent bien ancrées dans l'esprit des plus jeunes et surviennent très souvent pendant les fêtes. Bien que cela semble absolument inoffensif, cela envoie en réalité un signal clair à l'enfant et à sa perception de l'espace personnel

via: today.com

A une époque où, grâce aux infos et aux réseaux, nous apprenons tous les jours des histoires d'abus de toutes sortes contre les enfants, il est essentiel d'enseigner aux enfants un principe fondamental : ils ne doivent pas être forcés à supporter quoi que ce soit qui ne les rassure pas et doivent se rebeller contre toute forme de choses forcées. Cette leçon sera non seulement utile pour les protéger de toute intention malveillante dans leur enfance, mais aussi pour les aider à l'âge adulte à s'éloigner des situations qui créent un malaise, à contrôler pleinement leur intimité et à ne laisser personne leur marcher dessus.

image: pxfuel.com

Les jeunes enfants sont très sensibles aux odeurs et aux sensations tactiles ; pour eux, les adultes semi inconnus (surtout s'ils sont beaucoup plus âgés) sont un territoire étranger. Les forcer à embrasser un oncle âgé qu'ils voient une fois par an, ou un ami de la famille avec lequel ils n'ont aucun rapport, les éloigne de leur zone de confort et les prive du contrôle de leur corps.

Tout comme les adultes, les enfants ont différents degrés de timidité et n'ont pas tous la même prédisposition au contact physique, il est donc bon de les respecter. Si nous voulons vraiment qu'un enfant salue notre vieille tante, qu'il choisisse lui-même comment faire : une poignée de main ou même un simple sourire sera largement suffisant. Ou, qui sait, ils les accueilleront avec un câlin affectueux, mais seulement s'ils le veulent, sans se sentir obligé de le faire pour faire plaisir à quelqu'un d'autre.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci