Faire connaître aux enfants les gros mots est plus positif que l'on ne le pense : parole d'une scientifique - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Faire connaître aux enfants les gros…
Ce husky a Grèce : des milliers d'amphores romaines intactes découvertes sur la côte de l'île de Céphalonie

Faire connaître aux enfants les gros mots est plus positif que l'on ne le pense : parole d'une scientifique

Par Baptiste
2.389
Advertisement

Les enfants sont de vraies éponges et il suffit qu'un adulte dise des gros mots pour qu'ils les apprennent, les utilisent de manière inappropriée et, surtout, mettent leurs parents sous un mauvais jour. C'est ce qui arrive souvent, mais selon Emma Byrne, scientifique en intelligence artificielle, il n'est pas indiqué de s'interdire certains mots en présence d'enfants. Au contraire, jurer serait même une bonne chose.

"Essayons de ne pas utiliser un langage fort en présence des enfants jusqu'à ce qu'ils deviennent assez grands pour l'utiliser correctement. Je préconise fortement de revoir cette attitude" affime Emma Byrne, une scientifique de l'intelligence artificielle et une passionnée des neurosciences.

Selon le médecin, faire connaître aux enfants les jurons et les gros mots les aiderait à mieux comprendre la langue : "Apprendre à utiliser correctement certaines expressions, avec le soutien d'un adulte empathique, est bien mieux que d'essayer d'interdire aux enfants de les utiliser complètement".

Mettre les enfants à l'écart du langage commun qui est, qu'on le veuille ou non, remplis de gros mots, c'est créer des tabous ; de cette façon, les enfants ne seront pas capables de déchiffrer les émotions de ceux qui les entourent et qui utilisent certaines expressions.

La scientifique fait souvent appel à l'étude qui a observé comment l'utilisation de jurons a le pouvoir d'augmenter la tolérance à la douleur, contrairement à ce qui se passe quand on essaie de rester calme : les mots ont un effet analgésique et nous rappellent que la douleur est non seulement un phénomène biologique, mais aussi psychologique.

Donc, si de temps en temps une expression colorée – ou pire – vous échappe, n'essayez pas d'y remédier aux yeux des enfants : expliquez-leur plutôt quelle émotion vous a suscité cette expression !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci