En Inde, c'est la pollution record : ouverture du premier bar où l'on paie pour respirer de l'oxygène - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
En Inde, c'est la pollution record :…
Un héros des temps modernes : un ancien employé de McDonald's mettait toujours 1 croquette de poulet en plus dans chaque boîte 15 images canoniques qui ont été rendues mémorables par une intrusion inattendue

En Inde, c'est la pollution record : ouverture du premier bar où l'on paie pour respirer de l'oxygène

2.365
Advertisement

"Quel goût d'oxygène préférez-vous ?" C'est probablement la question que l'on adresse aux clients des Oxygen Bars à New Delhi, capitale de l'Inde, l'une des villes les plus polluées du monde, compte tenu des niveaux record de smog enregistrés.

Pour aider les citoyens plongés au quotidien dans de l'air insalubre, voici donc l'idée : ouvrir des endroits où l'on peut respirer de l'air frais, moyennant paiement. Une véritable thérapie, qui ressemble à une sorte de cure "aérosol". Mais ici,, contrairement aux médicaments, les gens inhalent de l'air pur, oxygéné et aromatisé, une denrée rare dans la capitale indienne. Regardons de plus près ces endroits uniques.

L'idée a germé dans l'esprit d'Aryavir Kumar et de Margarita Kuritsyna, respectivement 26 et 25 ans, deux jeunes qui ont décidé, pour un prix d'environ 4 euros (entre 300 et 400 roupies indiennes), d'offrir à leurs concitoyens la possibilité de libérer pendant un moment leurs poumons des substances toxiques qui envahissent l'air à New Delhi.

L'air pur fourni dans ces bars, appelés Oxy Pure, est particulièrement adapté pour éliminer les toxines nocives et les radicaux libres, ainsi que les bactéries infectieuses qui risquent d'être inhalées à chaque respiration. Et ce n'est pas tout : d'après ce que les deux entrepreneurs affirment, les inhalations d'oxygène sont également en mesure de soulager le stress, l'humeur et la fatigue, car elles introduisent de l'oxygène dans le corps en quantité beaucoup plus importante que celles que nous respirons habituellement.

Advertisement

Le smog, dans l'immense centre urbain asiatique, est de fait un problème qui a pris la forme d'une véritable urgence, au point de pousser les autorités à fermer les écoles et à conseiller aux personnes les plus faibles de ne pas quitter leur domicile. L'objectif des deux jeunes est donc d'ouvrir de plus en plus de locaux fournissant de l'oxygène dans les endroits les plus disparates de la ville, des gares aux aéroports en passant par les centres commerciaux.

En plus des séances d'oxygénothérapie, les clients Kumar et Kuritsyna peuvent également emporter leur précieux gaz avec eux dans des récipients pratiques. Il s'agit certainement d'une idée original et précieuse de la santé mais  cela nous fait réfléchir que l'oxygène, élément essentiel pour effectuer un acte de survie comme la respiration, pourrait devenir une sorte de "bien" moyennant finance...

Advertisement
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci