Ces scientifiques japonais ont peint des vaches avec des rayures zébrées pour éloigner les insectes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ces scientifiques japonais ont peint…
Selon cette étude, les nouveau-nés sourient délibérément pour rendre leurs parents heureux Oublier facilement les choses peut indiquer que votre cerveau fonctionne bien : les études le confirment

Ces scientifiques japonais ont peint des vaches avec des rayures zébrées pour éloigner les insectes

Par Baptiste
2.077
Advertisement

Qui a dit que la science n'est que calculs, formules, statistiques, graphiques ou hypothèses mathématiques froides ? Les esprits ingénieux de certains scientifiques peuvent parfois produire des solutions dignes de la personne la plus imaginative au monde. Faire des déductions et raisonner devient donc aussi important que d'imaginer des possibilités qui peuvent paraître étranges à première vue, mais qui s'avèrent ensuite être efficaces.

Un parfait exemple de ce que nous soutenons est l'étude menée par des scientifiques japonais visant à trouver de nouvelles méthodes écologiques pour protéger les vaches des piqûres de mouches, qui bourdonnent autour des pauvres animaux. Aucun pesticide ici : ce que nous allons vous décrire est une idée à la fois scientifique et presque artistique. Voyons de quoi il s'agit.

image: plos.org

Sans utiliser de produits toxiques pour les animaux, 6 vaches noires se sont retrouvées avec des rayures blanches sur leur peau, et les résultats ont été vraiment positifs.

En effet, les mouches se sont approchées beaucoup moins souvent de ces hybrides "vache-zèbres" et étaient éloignées beaucoup plus efficacement qu'avec les seuls pesticides. Comme l'a démontré le chercheur Tomoki Kojima, de la division zootechnique de l'Aichi Agricultural Research Center, à qui nous devons l'idée originale, ce système a considérablement réduit les risques pour les bovins, découlant aussi de la toxicité des substances chimiques insecticides.

image: plos.org

Les intentions futures des chercheurs, une fois qu'ils auront réalisé que la méthode est efficace, sont de mettre en pratique des moyens de plus en plus pratiques pour protéger les vaches des nuisibles, surtout pendant les 3-4 mois où ces insectes prolifèrent. Compte tenu de l'utilisation de matériaux non toxiques ou nocifs pour les peindre, il sera nécessaire de s'assurer que les bandes durent sur leur peau aussi longtemps que nécessaire. Et cette invention originale pourrait également être étendue aux porcs.

Selon Kojima, il n'a pas été facile de convaincre les agriculteurs d'utiliser un tel dispositif. Au début, les propriétaires des vaches pensaient que c'était presque une blague. L'analyse, la quantification et les résultats, cependant, ont montré autre chose. Et c'est précisément pour cette raison que le scientifique auteur de la recherche a affirmé être confiant et plein d'espoir que cette méthode puisse se diffuser sur une large échelle.

Advertisement
image: plos.org

Les rayures zébrées peuvent éloigner les insectes et, comme cela a été démontré dans divers sièges scientifiques, c'est précisément l'aspect particulier qui distingue les équidés noirs et blancs qui les aiderait à rester plus protégés des piqûres. La raison en est la fonction "mimétique" des bandes, ou celle du refroidissement naturel, qui permet aux zèbres de rester assez frais même dans la chaleur torride de l'Afrique.

Mais quelle qu'en soit la raison, il n'en reste pas moins que ce sont d'excellentes alternatives à l'emploi de plus en plus massif de substances chimiques, qui finissent inévitablement dans l'air, sur les plantes ou respirées par les animaux qui, après tout, ne demandent qu'à être tranquilles pendant le pâturage.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci