La pollution est présente dans les sédiments océaniques : nous sommes entrés dans l'Âge du plastique - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La pollution est présente dans les…
La harpie féroce : le rapace en voie de disparition si grand qu'il ressemble à un humain masqué Istanbul : l'impressionnant mémorial commémorant les 440 femmes victimes de violence domestique en 2018

La pollution est présente dans les sédiments océaniques : nous sommes entrés dans l'Âge du plastique

2.324
Advertisement

En 2009, la Journée mondiale sans sacs plastiques a été créée. Il s'agit d'une initiative de la Marine Conservation Society, un organisme sans but lucratif qui surveille la santé des écosystèmes marins et qui, depuis 2009, nous rappelle, chaque 12 septembre, que nous pouvons faire plus pour notre planète.

Le 12 septembre 2019, la journée était consacrée aux océans, et ce sont précisément les océans qui nous indiquent que nous sommes entrés dans l'Âge du plastique.

Une nouvelle étude sur un échantillon de sédiments océaniques publiée dans Science Advances révèle que depuis les années 1940, la concentration de résidus plastiques dans le fond marin a doublé tous les 15 ans. Une donnée vraiment dramatique.

Les scientifiques de la Scripps Institution of Oceanography de l'Université de Californie à San Diego ont effectué ce que nous pourrions appeler l'analyse la plus détaillée jamais réalisée sur la présence du plastique dans les sédiments marins. Un échantillon de 36 centimètres de long a été analysé ; il comprenait les sédiments stratifiés au fond de l'océan de 1834 à 2009, et on a découvert que dans la plus récente des couches analysées, la concentration de plastique était de 40 particules par année pour chaque 10 cm2 de fond marin.

La plupart des résidus trouvés (environ les deux tiers des particules) sont des fibres plastiques provenant de matériaux synthétiques utilisés dans les vêtements, ce qui confirme qu'il n'existe pas de système de filtration adéquat pour ces résidus ; un cinquième des fragments plastiques dans les sédiments océaniques étaient composés de particules provenant d'autres matériaux plastiques dégradés ; le film plastique représentait un dixième des résidus.

Selon les scientifiques de la Scripps Institution of Oceanography, la quantité de plastique dans les océans fait de notre époque l'Âge du plastique. Selon les chercheurs, les archéologues du futur pourraient appeler notre époque l'Âge du Plastique ou de l'Anthropocène, indiquant par ces noms une époque de grands changements dus principalement à l'homme et sa pollution incontrôlée.

Nous espérons que la prochaine ère sera celle de la libération de la pollution, une ère écologique qui sauve notre planète de nous-mêmes.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci