Une mer de roches volcaniques envahit l'océan Pacifique et se dirige vers l'Australie : voilà pourquoi c'est une bonne nouvelle - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une mer de roches volcaniques envahit…
Le massacre silencieux des ânes : en Chine, on utilise leur peau pour les cosmétiques et la nourriture En plus de l'Amérique du Sud, l'Afrique brûle aussi : les incendies en Angola et au Congo sont deux fois plus importants que ceux de l'Amazonie

Une mer de roches volcaniques envahit l'océan Pacifique et se dirige vers l'Australie : voilà pourquoi c'est une bonne nouvelle

2.527
Advertisement

Un phénomène tout à fait particulier, qui ne se produit pas tous les jours, est celui des éruptions volcaniques sous-marines qui provoquent la formation de grands amas de roches poreuses qui envahissent les océans. C'est ce que certains marins australiens ont vu, qui se sont soudain retrouvés en train de naviguer sur une mer de roches volcaniques. Cette énorme étendue de roche se dirige lentement vers l'Australie et bien qu'elle représente un danger pour la navigation – les marins sont donc prévenus – elle est aussi potentiellement bénéfique pour le repeuplement de la Grande Barrière de Corail.

via: BBC

Il semblerait que la formation de ces roches "flottantes" ait été causée par l'éruption d'un volcan sous-marin près de l'archipel Tonga, dans l'océan Pacifique Sud. L'éruption volcanique a ainsi donné naissance à une "mer de pierre ponce", couvrant une partie de la surface de l'océan de plus de 150 kilomètres carrés.

Le marin Shannon Lenz a posté une vidéo sur le web dans laquelle on peut voir son bateau flottant dans la mer de roches. L'homme a déclaré avoir navigué pendant 6 à 8 heures dans un océan couvert de pierre ponce. Des échantillons de pierre, de la taille de ballons de basket-ball, ont été envoyés à l'Université de technologie du Queensland, en Australie, pour analyse. Scott Bryan, géologue universitaire, a déclaré que ces roches sont observées environ une fois tous les cinq ans dans la région et qu'à l'heure actuelle, plus d'un billion de morceaux de pierre ponce flottant dans l'océan s'étendent aux Fidji, au-delà de la Nouvelle-Calédonie et au Vanuatu.

Même les satellites de la NASA ont observé l'événement. Si les roches atteignaient réellement l'Australie (cela prendrait environ 7 à 12 mois), cela pourrait être un événement totalement positif pour la pauvre barrière de corail, déclarée morte à cause du changement climatique. Selon les experts, les animaux marins s'accrocheraient aux roches flottantes pour être transportés plus rapidement par le courant, de sorte qu'en quelques mois ou un an, ils pourraient atteindre la barrière de corail, ce qui permettrait de restaurer même partiellement des écosystèmes endommagés.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci