Qu'est-ce que la paralysie du sommeil, cette condition dans laquelle nous semblons éveillés en plein cauchemar ? - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Qu'est-ce que la paralysie du sommeil,…
Cet artiste de rue redonne vie à des espaces urbains décadents avec des bombes de peinture et de la créativité Comment reconnaître TOUT DE SUITE les piqûres d'insectes et agir immédiatement

Qu'est-ce que la paralysie du sommeil, cette condition dans laquelle nous semblons éveillés en plein cauchemar ?

1.892
Advertisement

Sur l'île de Terre-Neuve (Canada), on l'appelle Old Hag (littéralement "vieille sorcière") ; les Inuits, ces personnes qui vivent dans l'extrême Nord de notre planète, prétendent qu'elle est causée par les mauvais esprits ; au Japon son nom est Kanashibari. La science, d'une manière non moins mystérieuse, l'a appelée paralysie ou "illusion hypnagogique" (du grec hypnos et agōgós : qui mène au sommeil). Nous parlons de ce qu'on appelle communément la paralysie du sommeil.

La paralysie du sommeil touche une grande partie de la population mondiale : environ 40% des personnes vivent cet événement au moins une fois dans leur vie. Mais en quoi consiste-t-elle ? Les illusions hypnagogiques se caractérisent par un réveil traumatisant : nous nous réveillons et des présences sombres apparaissent devant nos yeux. Ces présences peuvent prendre la forme d'hommes, de sorcières, de vampires et de démons de toutes sortes. Seule notre imagination décide de leur entité : il n'y a personne dans la chambre, nous ne faisons que rêver les yeux ouverts. Ce qui rend le sentiment traumatisant, c'est l'incapacité de bouger.

Que se passe-t-il ? Selon des études sur le sommeil, les illusions hypnagogiques se produisent à cause d'un "dysfonctionnement" pendant le sommeil. Lorsque nous atteignons la phase REM, nos muscles se paralysent tandis que nos yeux continuent à bouger. La phase REM est celle dans laquelle nous rêvons et notre organisme nous défend contre les gestes insensés que nous pourrions faire pendant un rêve ou un cauchemar trop vif.

Après la phase REM, on se réveille. Il peut arriver, cependant, que pendant que nous nous réveillons, les muscles n'ont pas encore repris leur activité et nous sommes conscients mais incapables de bouger. Dans certains de ces cas, la combinaison de l'activité mentale onirique et de l'état de veille provoque des hallucinations effrayantes. La cause de ces terribles visions est une hyperactivation de l'amygdale, la partie du cerveau responsable des mécanismes de l'anxiété et de la peur. Les visions hypnagogiques peuvent être vraiment traumatisantes, mais elles ne sont pas dangereuses. Elles durent quelques secondes et peuvent être gérées. A cet égard, le psychologue Jorge Conesa Sevilla a écrit un livre sur la façon de les affronter. Sur la paralysie du sommeil, la psychologue Cristopher French et la cinéaste Carla MacKinnon ont également réalisé un court métrage.

Il est important de savoir que la paralysie du sommeil affecte plus facilement ceux qui souffrent de crises de panique et ceux qui sont stressés. Par conséquent, pour éviter cette expérience traumatisante, la première chose à faire est d'essayer de vivre beaucoup plus sereinement.

Source:

Tags: CurieusesSanté
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci