En utilisant un ordinateur quantique comme machine à remonter le temps, les scientifiques ont pu "inverser" les secondes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
En utilisant un ordinateur quantique…
Donner des restes de nourriture aux chiens vivant dans des refuges : cet hôtel de luxe combat ainsi le gaspillage Les enfants et la technologie : les smartphones provoquent une dépendance comparable aux drogues, disent les experts

En utilisant un ordinateur quantique comme machine à remonter le temps, les scientifiques ont pu "inverser" les secondes

11.571
Advertisement

Vous êtes-vous déjà demandé s'il était possible de voyager dans le temps ? La réponse de la science a toujours été assez controversée : cela serait possible selon les axiomes des lois de la physique, mais à ce jour il n'existe aucune machine ou dispositif créé par l'ingéniosité humaine qui puisse le permettre. Une expérimentation novatrice pourrait toutefois inverser cette tendance.

image: Reddit

Certains chercheurs russes et américains se sont unis pour plier, ou du moins briser, l'une des lois fondamentales de la physique dans le domaine de l'énergie, ou la deuxième loi de la thermodynamique. Cette loi affirme que les choses qui sont chaudes au fil du temps deviennent de plus en plus froides à mesure que l'énergie se transforme et se propage à partir des zones où elle est la plus intense. En un mot, cela confirme scientifiquement pourquoi votre café ne restera jamais chaud dans un environnement dont la température est plus basse.

Cette même deuxième loi de la thermodynamique est étroitement liée à l'idée du temps entendu comme une flèche qui donne une direction unique du présent vers l'avenir ; en d'autres termes, c'est la même loi qui explique pourquoi nous nous souvenons de ce que nous avons fait des heures auparavant, mais nous ne pouvons pas avoir en mémoire ce que nous allons faire l'été prochain. Mais ces chercheurs et scientifiques ont ébranlé la deuxième loi de la thermodynamique avec des résultats inattendus.

Pour comprendre l'expérimentation entreprise par l'équipe scientifique, il est nécessaire de comprendre comment fonctionne l'équation dite "équation de Schroedinger" : imaginons une table de billard dans le noir et la boule que nous tenons fermement dans nos mains ; la boule (qui est équivalente à notre "point de référence quantique") est lâchée sur la table avec les lumières éteintes ; l'équation dit que la boule est quelque part sur la table qui se déplace à une certaine vitesse ; en termes de physique quantique, la boule est maintenant sur la table à des vitesses infinies et possibles, mais certaines sont plus susceptibles que d'autres. Ce dont on peut être sûr, c'est que, une fraction de seconde après le lancer, la balle (l'information) est encore près de notre main et se déplace à grande vitesse. Avec le temps, les possibilités de la position et de la vitesse d'une particule s'élargissent donc.

Cependant, l'équation de Schroedinger est réversible selon l'expérimentation réalisée, c'est-à-dire qu'il est possible, à l'échelle quantique, de "rembobiner" l'action de lancer la balle en la repérant dans le même laps de temps.

Advertisement

L'équipe a utilisé l'état indéterminé des particules d'un ordinateur quantique comme une boule de billard et des manipulations sur le même ordinateur comme une "machine à remonter le temps". Chaque état de particules (ou qubit) correspondait à une main tenant la boule de billard et, une fois l'ordinateur quantique mis en action, ces états étaient transformés en possibilités limitées dans le temps, de sorte que le principe de l'équation de Schroedinger était délibérément "rembobiné" ; c'était comme lancer des boules infinies sur la table et les voir "se rembobiner" dans le temps, toutes ensemble, dans leur position initiale.

Même si cette expérience aidera sans aucun doute le monde scientifique à mieux comprendre et analyser les ordinateurs quantiques, elle est toujours la preuve irréfutable non seulement que le temps s'écoule dans une seule direction, mais qu'au niveau des particules infinitésimales, une machine à rembobiner le temps est désormais au moins possible.

Source:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci