Le dernier rhinocéros mâle de Sumatra est mort en Malaisie : l'extinction est imminente - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le dernier rhinocéros mâle de Sumatra…
Si vous tenez à vos enfants, vous ne devriez pas leur donner de boissons gazeuses Cette nouvelle technologie qui transforme le CO2 en carburant a un coût moins élevé qu'on ne le pensait

Le dernier rhinocéros mâle de Sumatra est mort en Malaisie : l'extinction est imminente

1.515
Advertisement

C'est un animal vraiment fascinant et unique, qui a souvent suscité l'attention et la curiosité des chercheurs et au-delà. Il s'agit du rhinocéros, le périssodactyle massif classé, dans certains cas, comme l'un des plus grands animaux terrestres au monde.

Cinq espèces de rhinocéros peuplent encore notre planète, partageant toutes un danger très grave : l'extinction causée par les activités humaines.

Comme c'est souvent (et malheureusement) le cas pour beaucoup d'autres animaux sauvages, la déforestation, avec la destruction de son habitat naturel qui s'ensuit, entraîne une réduction drastique des spécimens, contraints de se réfugier et de se déplacer dans des endroits hostiles. La situation, dans ce tableau déjà insatisfaisant, s'est encore aggravée.

La Malaisie a perdu son dernier rhinocéros mâle de Sumatra. C'est une variété plutôt petite par rapport aux autres espèces de cet animal, et se caractérise par un risque d'extinction très élevé, défini "critique".

Le dernier mâle de Sumatra qui est mort en Malaisie s'appelait Tam et vivait dans la réserve naturelle de l'île de Bornéo. A l'origine de ses problèmes, il semble qu'il y ait eu quelques dysfonctionnements des reins et du foie, même si les causes précises du décès restent à déterminer.

Il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'une perte très grave car, selon WWF, les spécimens restants de rhinocéros de Sumatra dans le monde sont au nombre de 80, situés en Inde orientale.

image: maxpixel.net

En Malaisie, il ne reste plus qu'une seule femelle, nommée Iman, pour défendre l'espèce. Selon les scientifiques impliqués dans la conservation de cet animal, elle devrait être choisie pour une fécondation in vitro.

On pense privilégier l'union entre cette femelle rhinocéros de Malaisie et un spécimen mâle, dans l'espoir que l'espèce puisse être sauvée. Toutefois, les tentatives faites jusqu'à présent n'ont pas donné de bons résultats.

Advertisement

Bien que les efforts pour préserver cet animal incroyable se poursuivent sans relâche, les dangers pour sa sécurité ne diminuent pas et méritent plus d'attention.

Outre la déforestation, les rhinocéros - un peu partout où ils vivent - sont victimes du braconnage. Une pratique illégale et sanglante qui risque d'augmenter de manière significative, parallèlement à la faible diffusion de l'animal.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci