Trouvés des bébés de tortues géantes des Galápagos pour la première fois en 100 ans - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Trouvés des bébés de tortues géantes…
20 gadgets ingénieux pour affronter la neige et le gel sans crainte et surtout sans effort Son fils ne répond jamais au téléphone : le père crée une application qui le force à le faire

Trouvés des bébés de tortues géantes des Galápagos pour la première fois en 100 ans

2.827
Advertisement

Les tortues géantes des Galápagos sont l'une des espèces les plus menacées de la région. Cette espèce endémique de l'archipel a été dangereusement menacée jusqu'à arriver 100 spécimens seulement dans les années 60, années pendant lesquelles on a craint le pire pour ces animaux extraordinaires. Selon des recherches récentes, plus de 500 spécimens habitent maintenant l'île grâce aux énormes efforts de conservation et de repeuplement des associations environnementales.  

Une bonne nouvelle vient directement des îles Galápagos, un paradis sur terre où vivent d'innombrables espèces, dont des tortues géantes. En effet , une centaine de petits spécimens de cette espèce en voie de disparition auraient été repérés, ce qui est rarissime puisqu'il y a au moins 100 ans qu'une telle chose ne s'était pas produite ! C'est une excellente nouvelle pour l'environnement et pour les chercheurs qui luttent depuis des années pour repeupler cette espèce endémique de la région.

La population de tortues géantes des Galápagos a commencé à décliner lentement au milieu du XVIIe siècle, lorsque les premiers débarquements sur l'île de Pinzón ont provoqué l'arrivée de rats ramenés par les bateaux. Les rongeurs qui jusqu'alors n'étaient pas présents sur les îles, ont commencé à détruire l'écosystème local et en particulier ils sont devenus les prédateurs naturels des œufs et des spécimens encore petits des tortues géantes.

image: Pexels

Jusque-là, cette espèce n'avait jamais eu de prédateur naturel, cet impact a été si dévastateur que dans les années 60, il n'y avait que 100 spécimens. Cela a convaincu les écologistes d'exterminer tous les rats présents sur l'île et de sauver les quelques œufs restants en les emmenant dans un endroit protégé. Après 5 ans, les nouveaux spécimens ont été réintroduits sur l'île de Pinzón mais le problème des rats n'avait pas encore été complètement résolu.

En 2012, la décision drastique a été prise d'utiliser des moyens aériens pour répandre une toxine spécifique pour ces rongeurs, et grâce à cette mesure, l'île de Pinzón a récemment été déclarée complètement dépourvue de rats. Cela a permis aux tortues de se reproduire sans danger : après des centaines d'années, la situation aux îles Galápagos semble être presque revenue à la normale !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci