Les crèmes solaires pourraient contenir des substances qui restent en circulation dans notre corps : voici l'étude - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les crèmes solaires pourraient contenir…
Ils coupent la queue d'un requin et le rejettent à la mer en riant : maintenant ils risquent une condamnation exemplaire Une balle de tennis et quelques gestes simples suffisent pour soulager les maux de dos

Les crèmes solaires pourraient contenir des substances qui restent en circulation dans notre corps : voici l'étude

1.419
Advertisement

Des vacances à la plage ou une heure passée à s'occuper de son jardin sont des activités relaxantes, mais pas pour les personnes à la peau particulièrement délicate. Pour ceux qui ont le teint pâle, passer trop de temps au soleil ne peut signifier qu'une seule chose : se brûler. Heureusement, il semble y avoir des alliés, les crèmes solaires, qui peuvent nous protéger des rayons UVA nocifs. Toutefois, de nouvelles recherches remettraient en question leurs avantages.

image: pixabay

Selon une étude menée par la Food and Drug Administration (FDA), l'administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments, les écrans solaires contiennent des agents qui pourraient être nocifs pour notre organisme.

Les chercheurs ont effectué des recherches sur un groupe de 24 personnes. On a demandé à chacun d'eux d'utiliser un écran solaire pour l'ensemble du corps pendant 4 jours consécutifs. Les participants ont ensuite subi des analyses sanguines et on a découvert que certaines substances présentes dans les écrans solaires restent dans notre corps pendant environ une semaine. Les produits chimiques les plus agressifs seraient l'avobenzone, l'octocrylène, l'écamcapsule et surtout l'oxybenzone, qui agirait sur certaines hormones.

Le coordinateur de l'étude, Kanade Shinkai (dermatologue à l'Université de San Francisco), a cependant précisé que les résultats de l'étude ne devaient pas devenir un facteur dissuasif pour l'utilisation d'écrans solaires, mais plutôt une incitation à choisir la bonne crème, sans lésiner sur la qualité.

Shinkai et tous les autres chercheurs impliqués dans l'étude ont souligné que, bien que les résultats obtenus de la recherche ne soient pas irréfutables en raison de divers problèmes (tels que le petit nombre de participants et le peu d'informations sur les conséquences que les composants incriminés peuvent réellement avoir sur la santé humaine), il est certain que les rayons UVA sont très nuisibles pour notre peau.

Par conséquent, en attendant des études plus approfondies, gardons toujours à l'esprit que les bains de soleil sans protection sont vraiment un risque qui ne devrait jamais être couru.

Source:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci