Des chercheurs trouvent une baleine morte avec 40 kg de plastique dans l'estomac, dont des sacs et des sachets de riz - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Des chercheurs trouvent une baleine…
Cet enfant se rend tous les jours sur les plages de sa ville pour les nettoyer des ordures On a trouvé une nouvelle espèce de serpent venimeux qui tue sa proie sans même ouvrir la bouche

Des chercheurs trouvent une baleine morte avec 40 kg de plastique dans l'estomac, dont des sacs et des sachets de riz

1.261
Advertisement

Lorsque l'on parle de problèmes liés à la pollution plastique, on ne parle pas seulement des microplastiques, qui peuvent être ingérés par les petits poissons et se retrouver sur notre table, mais aussi de plus grands objets. Les grands animaux marins en paient également le prix et finissent souvent par échanger des sacs ou d'autres objets contre de la nourriture.

C'est exactement ce qui est arrivé à une pauvre baleine à bec de Cuvier, qui a été trouvée sans vie dans la mer dans la ville de Davao, Philippines. L'autopsie a révélé qu'elle avait en elle une quantité de déchets qui a laissé les chercheurs sans voix.

NB. Dans l'article, nous n'avons inséré qu'une seule photo, car les autres nous paraissaient très crues. Nous vous laissons le choix de cliquer sur le lien de l'organisation pour visualiser les autres images.

Lors de l'inspection interne de l'animal par les chercheurs du D'Bone Collector Museum, 40 kg de plastique ont été trouvés dans l'estomac, principalement des sacs à provisions, souvent confondus avec des méduses ; ils ont pu voir aussi 16 sachets pour emballer le riz.

L'équipe de chercheurs avoue avoir été très éprouvée par l'incident, car jamais auparavant ils ne s'étaient retrouvés devant un animal dont le rapport poids/plastique ingéré était aussi éclatant.

Malheureusement, cette région d'Asie se caractérise par une biodiversité marine luxuriante mais aussi par une très forte production de déchets. On estime que la Chine, l'Indonésie, le Vietnam, la Thaïlande et les Philippines produisent à elles seules plus de la moitié des déchets produits dans le monde. Et bien sûr, si le système de recyclage et d'élimination ne fonctionne pas, beaucoup d'entre eux finissent dans la mer et dans le ventre des dauphins, des baleines et des cachalots.

Cette pauvre baleine a dû ainsi errer pendant des kilomètres et des kilomètres, dans une douleur terrible, avant de succomber à cause de la pollution. Combien de fois encore ce scénario devra-t-il se répéter ?

Tags: AnimauxVert
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci