x
L'entreprise produit un patch à base…
Ce que cet enfant a traversé montre clairement pourquoi le pop-corn ne devrait pas être donné aux plus petits 16 endroits que tout voyageur aventureux devrait absolument visiter une fois dans sa vie

L'entreprise produit un patch à base de cannabinoïdes qui réduit la douleur chronique

22 Mars 2019 • Par Baptiste
4.195
Advertisement

Nous sommes devenus tellement peu familiers à la douleur que nous comptons sur les anti-inflammatoires pour chaque petit mal de tête ou douleur musculaire. L'ibuprofène, le paracétamol, le kétoprofène sont parmi les analgésiques les plus connus, mais ils ne peuvent pas toujours nous aider : il existe en effet des maladies chroniques sources de douleurs lancinantes que les analgésiques normaux ne peuvent éliminer. Dans ces cas, un patch à base de cannabis peut être la meilleure solution.


Ces dernières années, de nombreuses études ont été menées sur les propriétés anti-inflammatoires et analgésiques du cannabis. On a découvert que le système nerveux humain et le système digestif ont des récepteurs endocannabinoïdes responsables de la production naturelle de substances cannabinoïdes. Ces substances jouent un rôle clé dans les émotions, l'appétit, le mouvement et le sommeil.

Poursuivant les études sur les endocannabinoïdes et les cannabinoïdes, les chercheurs ont compris que le cannabis est capable d'agir comme un inhibiteur naturel de la douleur. Il s'agit d'un inhibiteur beaucoup plus élevé que les analgésiques courants.

Selon l'étude de l'Université du Michigan, la douleur chronique peut être supportée par l'utilisation du cannabis médical. Cela réduit la consommation d'opioïdes. Les patients qui ont utilisé de la marijuana à des fins médicales ont signalé une réduction de 64 % de leur consommation de médicaments traditionnels. Le cannabis a également réduit le nombre d'effets secondaires, améliorant ainsi la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques.

image: maxpixel.net

La légalisation de la marijuana à des fins médicales aux États-Unis a également réduit de 25 % le nombre de décès par surdose. Plusieurs études ont confirmé que plus de 30 % de la population américaine consomme des opioïdes. Celles-ci créent une forte dépendance, conduisant le patient à en prendre de plus en plus, avec le risque d'encourir, de fait, une surdose.

Des études menées par l'Université de Montréal ont confirmé que le cannabis fonctionne mieux que l'ibuprofène, tandis que des études menées par la National Pain Foundation (un organisme qui s'est donné pour mission de traiter une maladie grave du système nerveux : la fibromyalgie) ont démontré que 62 % des patients fibromyalgiques disent que la marijuana les aide à mieux traiter la douleur par rapport aux opiacés.

Sur la base de ces études, Cannabis Science - une institution californienne spécialisée dans le développement de traitements à base de cannabinoïdes - a développé un système innovant pour le traitement de la douleur. C'est un patch transdermique contenant un extrait de cannabinoïde. Le patch, appliqué sur la partie du corps où la douleur est ressentie, permet une libération contrôlée du médicament qui, à mesure qu'il pénètre dans la circulation sanguine, pénètre dans le système nerveux central et inhibe la douleur.

Bien que le Cannabis Science et la National Pain Foundation aient souligné que la douleur n'est qu'un symptôme et que la victoire sur les maladies invalidantes passe par l'élimination de leurs causes, le patch permet d'améliorer considérablement la qualité de vie des patients. Nous sommes donc confrontés à une invention d'une valeur énorme.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci