Pérou, saisi un navire avec 12 millions d'hippocampes pêchés illégalement : un butin de 6 millions de dollars - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Pérou, saisi un navire avec 12 millions…
Le geste du La tortue Alagba s'en est allée : elle avait 344 ans et c'était le plus vieil animal terrestre de la planète

Pérou, saisi un navire avec 12 millions d'hippocampes pêchés illégalement : un butin de 6 millions de dollars

3.210
Advertisement

Les hippocampes sont une espèce aujourd'hui menacée en raison de la transformation de leur habitat, mais aussi en raison de la pêche incontrôlée à laquelle ils sont soumis depuis des années. Ces animaux sont particulièrement recherchés comme ingrédient de la médecine traditionnelle chinoise, mais aussi comme souvenirs ou en-cas, ainsi les pêcheurs du monde entier, malgré les règles qui protègent la population, les voient comme une perspective de profits élevés. À l'image de l'équipage du navire Adonay, un bateau de pêche péruvien, qui a été arrêté début octobre 2019 par les autorités péruviennes avec un butin très peu louable.

Après avoir surveillé le navire de pêche pendant des jours, le ministère péruvien de la Production, en collaboration avec les autorités de la marine, a arrêté l'Adonay et découvert la présence de 55 caisses remplies d'hippocampes séchés. Leur nombre, qui dépasse 12,3 millions d'individus, aurait rapporté environ 6 millions de dollars, probablement sur le marché oriental.

Après l'arrestation de l'équipage (qui selon les lois en vigueur risque entre 3 et 5 ans de prison), les autorités ont collecté la triste cargaison pour l'envoyer, selon la procédure, aux institutions de recherche et aux universités qui peuvent au moins utiliser les animaux séchés pour leurs études.

L'opération s'inscrit dans le cadre d'un très vaste projet visant à contrôler étroitement les côtes du pays et à décourager toute initiative commerciale peu orthodoxe. Pour notre part, en tant que citoyens du monde entier, nous pouvons donner notre contribution avec notre bon sens en essayant d'éviter la consommation d'animaux menacés ou le financement même indirect de structures qui impliquent l'exploitation de créatures innocentes.

Tags: AnimauxNatureVert
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci