La merveilleuse sculpture italienne si détaillée qu'elle fait douter qu'elle est en marbre - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La merveilleuse sculpture italienne…
Après avoir perdu sa mère, ce garçon a inventé un soutien-gorge 5 suggestions que tous les Japonais suivent pour atteindre les objectifs avec un minimum d'effort

La merveilleuse sculpture italienne si détaillée qu'elle fait douter qu'elle est en marbre

1.480
Advertisement

Cachée dans les ruelles de la sublime ville de Naples, la Chapelle de Sansevero est une perle artistique que tout voyageur ne devrait pas manquer de visiter. Elle a été construite à la fin du 18e siècle par Raimondo di Sangro, prince de Sansevero, qui l'a conçue comme une sorte de moment éducatif pour ses disciples, après que l'oligarchie ecclésiastique et politique l'ait destitué de son poste de Grand Maître de la Franc-maçonnerie napolitaine.

Et en effet, en entrant dans la suggestive chapelle, on est imprégné d'une atmosphère mystique et symbolique ; au centre se trouve la célèbre sculpture du Christ Voilé, mais ce sur quoi nous voulons nous concentrer ici est la statue moins connue de la Désillusion, qui se trouve dans un des coins.

L'œuvre est dédiée au père du commanditaire, Antonio di Sangro, et a été réalisée par le sculpteur Francesco Queirolo. La scène - un homme qui tente de s'affranchir d'un filet qui limite ses mouvements avec l'aide d'un petit ange ailé - est riche en références et en symboles.

Antonio di Sangro a mené une vie dissolue avant de compter sur la foi, et le filet représente les distractions terrestres. L'ange, avec une flamme sur le front, représente l'intellect qui, grâce à la Bible (en bas), sauve l'homme de la perdition. Parallèlement à ces significations principales, l'œuvre est disséminée avec d'autres détails qu'un œil expert parvient à saisir.

Advertisement
image: SomaSantutxu

En plus du symbolisme, ce qui a laissé des milliers d'amateurs d'art et d'experts sans voix, c'est la façon dont Queirolo a réussi à créer la composition du filet. A l'instar du Christ Voilé, dans ce cas aussi on a l'impression que l'artiste est parti d'un véritable filet, immergé dans une solution qui lui a donné sa rigidité.

Et pourtant ce n'est pas le cas : avec 7 ans de travail, le sculpteur a réussi à transformer un seul bloc de marbre en une scène très détaillée, qui laisse bouche-bée quiconque a la chance de l'admirer.

Advertisement
Advertisement

Si vous ne l'avez pas encore fait, nous vous recommandons fortement de la visiter... stupéfaction assurée !

Tags: ArtHistoire
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci