Étonnamment, un bilan de 6 000 études montre que l'utilisation d'aliments OGM est bénéfique pour la santé - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Étonnamment, un bilan de 6 000 études…
Nous en avons tous eu à la maison : voici ce qu'il faut savoir sur ces araignées Pour la première fois en Europe, les énergies propres ont dépassé celles produites par les centrales à charbon et au gaz

Étonnamment, un bilan de 6 000 études montre que l'utilisation d'aliments OGM est bénéfique pour la santé

Par Baptiste
2.416
Advertisement

Depuis 1973, date à laquelle les chercheurs américains Stanley Norman Cohen et Herbert Boyer ont créé le premier organisme génétiquement modifié, le débat sur l'utilisation ou non de cultures OGM se poursuit.

De nombreuses études ont mis en garde contre les risques liés à l'utilisation des OGM, à tel point que plusieurs pays les ont interdits.

Néanmoins, l'analyse ne s'est pas arrêtée, et une nouvelle étude a récemment été publiée qui semble donner une image plus positive des OGM. 

image: pixabay

L'étude, signée par l'Italie et publiée dans la revue Scientific Reports, a examiné plus de 6.000 recherches des 21 dernières années, en les soumettant à une méta-analyse, c'est-à-dire une analyse cumulative qui s'appuie sur des milliers d'études crédibles ; il est ainsi possible de tirer des conclusions plus solides que celles que l'on pourrait obtenir à partir d'une seule recherche.

Les résultats ont montré que non seulement les OGM ne présentent pas de risques pour la santé humaine, mais qu'ils pourraient même avoir un impact positif sur la santé humaine pour deux raisons. Premièrement, les variétés de maïs OGM ont augmenté les rendements mondiaux de 5,6 à 24,5% par rapport au maïs sans OGM. Deuxièmement, le maïs génétiquement modifié a présenté jusqu'à 36,5% de mycotoxines en moins.

Les mycotoxines sont des produits chimiques produits par des champignons, toxiques et cancérigènes pour l'homme et l'animal ; bien qu'elles soient éliminées via le nettoyage, elles demeurent parfois. Le maïs OGM, quant à lui, a moins de mycotoxines car les plantes sont traitées de manière à ne pas être infestées par les insectes : ces derniers attaquent la plante, affaiblissent son système immunitaire, et la rendent plus sujette au développement des champignons.

Cette étude permet de "tirer des conclusions sans équivoque, contribuant à accroître la confiance du public dans les produits alimentaires contenant des plantes génétiquement modifiées", et peut-être même de persuader les agriculteurs et les entreprises à adopter les OGM.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci