Les indigènes d'Amazonie créeront et protégeront le plus grand espace vert du monde - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les indigènes d'Amazonie créeront…
La première petite fille est née grâce à l'utérus d'une femme décédée Le travail à domicile permettrait d'économiser 214 millions de tonnes de CO2 par an

Les indigènes d'Amazonie créeront et protégeront le plus grand espace vert du monde

2.054
Advertisement

Des groupes autochtones de l'Amazonie ont proposé la création d'un corridor vert protégé lors de la conférence des Nations Unies sur la biodiversité. Il s'agira d'une vaste zone, la plus grande zone protégée du monde, qui protégera les personnes, les animaux et le climat contre les menaces environnementales humaines.

Une proposition qui découle des préoccupations de personnes qui ont toujours vécu dans la forêt, encore aujourd'hui ; ce que l'homme fait à la forêt amazonienne, ainsi que dans d'autres espaces verts, est terrible et aura de graves conséquences.

200 millions d'hectares de forêt amazonienne, qui touchent la Bolivie, le Brésil, la Colombie, l'Équateur, la Guyane française, le Guyana, le Pérou, le Surinam et le Venezuela ; un "sanctuaire de vie et de culture" que personne ne pourra jamais attaquer pour des intérêts économiques. C'est la proposition de l'alliance indigène d'arrêter et de préserver ce qui reste de la forêt, qui a survécu à la déforestation impitoyable et au déversement de polluants.

L'Amazonie est le poumon vert du monde et on ne peut pas s'en passer, sous peine de changements irréversibles sur la planète.

Aussi noble et juste que soit la proposition, elle risque d'être difficile à mettre en œuvre. Les pouvoirs de l'économie agroalimentaire semblent avoir le dessus même sur les projets d'intérêt mondial ; pour aggraver la situation, il y a les dernières implications politiques de la Colombie et du Brésil, dont les nouveaux dirigeants ne semblent pas se soucier beaucoup de la question environnementale.

Les peuples indigènes - plus de 500 cultures différentes, originaires de 9 pays amazoniens - se disent prêts à défendre l'espace "sacré" au prix de leur vie, si nécessaire. La forêt n'est pas seulement le filtre de la Terre, mais aussi leur foyer ; depuis des temps immémoriaux, plus d'un million de personnes y vivent organisées en tribus, dont certaines n'ont jamais été contactées.

Elle abrite également près de la moitié des espèces végétales et animales du monde, dont certaines sont exclusives à cet endroit.

Est-il possible que l'homme soit devenu aveugle à l'importance de préserver des espaces verts très importants comme l'Amazonie ? Nous espérons que la proposition avancée par les peuples indigènes sera bientôt une réalité, prouvant qu'il y a encore un espoir de sauver la planète.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci