Personne n'a fait état de la catastrophe des tickets de caisse : ils sont polluants et non recyclables - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Personne n'a fait état de la catastrophe…
25 événements inattendus qui ont rendu ces voyages encore plus imprévisibles Un coach de vie révèle les 9 phrases que vous devriez vous répéter chaque jour

Personne n'a fait état de la catastrophe des tickets de caisse : ils sont polluants et non recyclables

2.732
Advertisement

Le fait que le monde ne soit pas aussi réactif à l'évolution technologique se voit par le fait que le ticket de caisse semble toujours être le seul moyen de confirmer un achat. Personne n'a jamais prêté beaucoup d'attention à ces reçus, pourtant ce petit bout de papier qui nous rappelle que nous avons bu un café tel jour n'est pas recyclable car il contient notamment du bisphénol A - un perturbateur endocrinien - et est très polluant. Quand il existe d'innombrables alternatives qui pourraient envoyer le ticket de caisse à la retraite, pour le bonheur de l'environnement, de notre santé et de notre portefeuille débordant de papiers défraîchis.

image: pixabay.com

Le reçu a été introduit dans différents pays pour effectuer deux tâches : attester l'achat d'un produit - utile si vous voulez effectuer un retour ou un changement - et être l'arme contre la fraude fiscale. Dans les deux cas, il existe d'autres moyens de rendre l'utilisation du ticket inutile et d'en améliorer son efficacité.

Le reçu d'achat laissé par les commerçants est fait de papier thermique qui, au lieu de l'encre, utilise la chaleur pour rendre les chiffres et les lettres visibles. Ceci est possible grâce à la présence de bisphénol A (BPA), un composé chimique considéré comme nocif depuis les années 30 : les catégories de personnes les plus à risque sont les caissiers et les caissières, qui entrent en contact avec le bisphénol tous les jours par la peau et les voies respiratoires. C'est une substance appelée "perturbateur endocrinien", en cause dans les maladies du développement sexuel masculin chez le fœtus et dans la baisse de la fertilité chez les hommes adultes.

Les recherches ont estimé qu'en un an seulement, en Angleterre, on en produit 11,2 milliards, pour un coût de 32 millions de livres sterling. Et tous les reçus émis se transforment en déchets, alors qu'une petite partie seulement est conservée. Les reçus ne sont pas recyclables. Ils ne devraient pas être différenciés dans le papier, car ce n'est pas du papier. La meilleure façon de s'en débarrasser est la décharge, mais cela n'empêche pas les composés contenus dans les tickets - en premier lieu le bisphénol A - de polluer l'environnement.

Des années après l'introduction des tickets de caisse comme stratégie de lutte contre l'évasion fiscale, nous pouvons certainement dire qu'il ne s'agit pas d'un instrument efficace. Au contraire, c'est quelque chose de désuet, de nocif, de polluant et de non recyclable. A quand une évolution ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci