Voici comment certains pays du monde font face au problème des chiens errants - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Voici comment certains pays du monde…
Un photographe met côte à côte des chiens et de leurs propriétaires, et la ressemblance est indéniable ! L'énigme d'Einstein : l'énigme que seulement 2% des gens arrivent à résoudre

Voici comment certains pays du monde font face au problème des chiens errants

2.853
Advertisement

Le phénomène des chiens errants est un problème dans presque tous les pays du monde. Chaque nation, par le biais d'une série de lois et de règlements, essaie de traiter ce problème de la meilleure façon possible. Des amendes très lourdes jusqu'à plusieurs années de prison, voici les principales peines pour les personnes accusées de mauvais traitements et d'abandon d'animaux. Voyons quels sont les pays qui ont pris les meilleures mesures pour combattre ce phénomène.

Turquie

En Turquie, le gouvernement a pris des contre-mesures pour lutter contre la prolifération des chiens errants. Les chiens mâles trouvés dans la rue sont attrapés, stérilisés puis relâchés, afin d'empêcher leur reproduction et de réduire l'agressivité du chien. De plus, pour éviter que les animaux errants ne meurent de faim, des "colonnes" ont été placées dans les rues des villes avec à l'intérieur de la nourriture pour les animaux errants en échange de bouteilles en plastique vides. Deux problèmes peuvent être résolus avec une seule chose !

Allemagne

L'Allemagne est probablement le pays le plus actif sur ce front. Sa Constitution comporte une section consacrée à la protection des animaux, il existe des emplois dédiés et les organisations qui luttent pour leurs droits sont très actives. Les peines pour abandon ou mauvais traitements peuvent être très sévères, avec des amendes allant jusqu'à 25 000 euros et jusqu'à trois ans d'emprisonnement. Grâce aux cours sur le bien-être des animaux, le respect, les soins et l'amour de toutes les espèces sont enseignés dans les écoles depuis les années 1990.

Tout chien errant trouvé est placé en détention où il peut être retrouvé dans les bases de données s'il est perdu, ou bien emmené dans un refuge. Les chiens de ces établissements peuvent être donnés à des hôpitaux, à des maisons de retraite ou à des associations pour non-voyants.

Pour sortir un chien ou un chat de ces refuges, il faut payer environ 150 euros. L'animal est livré déjà vacciné et avec les papiers, le reste de l'argent sera utilisé pour l'entretien de l'installation. Chaque dossier d'adoption est évalué selon les heures passées au travail et à l'espace disponible dans le logement. Ce n'est qu'avec un accord que l'adoption peut être activée !

Advertisement

Chine

Ici, il est interdit d'avoir plus de deux chiens par appartement. Cette loi a été introduite en 2009 pour lutter contre le phénomène des chiens errants. Même aujourd'hui, dans les grandes villes comme Pékin, il n'est permis d'avoir qu'un seul chien par foyer qui ne dépasse pas 35 cm de hauteur. De plus, chaque année, le propriétaire du chien doit payer des taxes d'enregistrement d'environ 1000 yuan.

France

image: Pxhere

Tous les chiens doivent être en possession d'un tatouage électronique ou d'une micropuce contenant les données pertinentes sur les vaccins et les antirabiques. Si vous n'êtes pas en possession de ces documents, vous pouvez être condamné à une amende de 450 euros. En outre, les autorités surveillent en permanence le nombre de chiens errants, quiconque est pris en train d'abandonner ou de maltraiter un chien ou un chat, peut se voir infliger une amende de près de 30 000 euros et est poursuivi pour mauvais traitements d'animaux. 

Pays-Bas

image: Max Pixel

La maltraitance des animaux est un crime. La loi contre les mauvais traitements d'animaux prévoit des amendes allant jusqu'à 17 000 euros et l'arrestation éventuelle par les autorités.

Advertisement

USA

image: MaxPixel

Aux États-Unis, certaines règles doivent être suivies pour s'assurer que les chiens ne se perdent pas en marchant. Le propriétaire doit toujours être en possession d'une laisse et d'un collier ainsi que des papiers d'identification du chien et de son propriétaire.

Différentes mesures dans différents pays, mais certainement toutes efficaces dans l'intention ! Les Allemands semblent toutefois plus avancés, avec leurs règles et leurs procédures particulièrement adaptées pour assurer la meilleure vie possible à nos amis les animaux.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci