Traiter l'oreille avec la lumière : la stimulation optique peut être le tournant contre les problèmes auditifs - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Traiter l'oreille avec la lumière :…
Les histoires d'amour passent par ces 5 étapes, mais presque toutes s'arrêtent à la troisième 18 objets de design si fonctionnels et élégants qu'ils mériteraient un prix

Traiter l'oreille avec la lumière : la stimulation optique peut être le tournant contre les problèmes auditifs

3.016
Advertisement

Un nouveau type d'implant cochléaire a été découvert pour corriger les problèmes d'un système auditif déficient. Cela pourrait permettre aux personnes sourdes d'écouter de la musique et de tenir des conversations, même dans des environnements bruyants. Le projet est encore en phase expérimentale, la cochlée expérimentale de nouvelle génération a été créée avec l'aide de l'optogénétique. Le monde scientifique est enthousiaste au sujet de la découverte, mais bien sûr, il y a encore des obstacles à surmonter.

La cochlée est une structure en spirale qui se trouve à l'intérieur de l'oreille, à travers des membranes spéciales qui vibrent de différentes manières, permet de recevoir des sons. Ces vibrations stimulent les cellules qui, à leur tour, sollicitent les nerfs auditifs qui réagissent à différentes fréquences et interprètent les signaux. En termes simples, c'est ce qui se produit lorsque nous écoutons une conversation ou de la musique.

Les implants cochléaires modernes sont parmi les plus performants en neurosciences. Ils permettent de ne corriger que partiellement certains de vos troubles auditifs, ils peuvent faire écouter une conversation, mais pas dans un endroit bondé et bruyant. Ces implants cochléaires disposent de 22 canaux pour la perception des fréquences : des études récentes permettent de dépasser ces limites. Tout cela grâce à un faisceau de lumière qui stimule les neurones auditifs à l'intérieur de l'oreille, ce qui rendrait la parole compréhensible même dans un restaurant.

Avec la perte neurosensorielle de l'audition, les cellules à l'intérieur de l'oreille (appelées les cellules ciliées) qui transmettent des vibrations aux neurones, perdent leur efficacité. Dans les implants cochléaires, cette phase du processus est remplacée par des électrodes qui sont limitées en raison des interférences qui pourraient se produire dans un espace aussi restreint. Ceci, comme nous l'avons déjà dit, limite le nombre de fréquences qu'une personne équipée de ces systèmes peut percevoir.

Avec l'aide de l'optogénétique, une science innovante en neurosciences, les chercheurs ont trouvé des moyens de perfectionner encore plus ce système. La stimulation optique, à l'aide de faisceaux lumineux, serait plus efficace que la stimulation électrique utilisée jusqu'à présent. Pour ce faire, des gènes devraient être introduits dans les neurones pour leur permettre de s'activer avec la lumière. Ce procédé est encore à l'essai en laboratoire, mais pour l'instant, les résultats semblent impressionnants et révolutionnaires.

Comme nous l'avons dit, les obstacles ne manquent pas, tant du point de vue technologique que scientifique. Les dispositifs de réception de ce type seraient très coûteux à l'heure actuelle en raison de l'utilisation de réseaux de micro DEL et de fibres optiques. L'étude réalisée sur des rats n'a utilisé qu'un seul canal optique, l'étape suivante sera l'expérimentation d'un dispositif multicanaux, sur des organismes dont le système immunitaire est similaire à celui de l'homme. Les chercheurs, malgré les nombreux problèmes, semblent très confiants et espèrent être en mesure, dans quelques années, d'en faire un dispositif médical.

Advertisement
Tags: ScienceSanté
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci