Le glyphosate se trouve aussi dans des produits qui n'ont apparemment rien à voir avec le pesticide - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le glyphosate se trouve aussi dans des…
Il s'agit du plus grand projet jamais réalisé en Norvège : voici une autoroute de 47 milliards qui reliera tous les fjords Une grande colonie de pingouins : la découverte en Antarctique ranime l'espoir pour la santé de la planète

Le glyphosate se trouve aussi dans des produits qui n'ont apparemment rien à voir avec le pesticide

5.722
Advertisement

Être en bonne santé signifie prêter attention non seulement à ce que nous mangeons et à notre mode de vie, mais aussi à ce que nous portons, car les substances toxiques peuvent se nicher partout, même dans un minuscule objet féminin d'usage courant et inattendu : les absorbants hygiéniques.

Depuis quelque temps déjà, on signale la présence de glyphosate, un herbicide potentiellement cancérigène, dans les tampons. Voyons de quoi il s'agit et comment vous défendre.

L'étude

L'alarme a été déclenchée en 2015 par une étude menée par des chercheurs de l'Université de La Plata, en Argentine, qui avaient constaté à partir de l'analyse de tampons que "85% des échantillons étaient positifs pour le glyphosate et 62% pour l'AMPA, principal produit de dégradation du glyphosate. Dans le cas du coton et des bandes de coton stériles, le pourcentage d'échantillons contaminés s'élevait à 100 %. 

"Les résultats de cette recherche sont très sérieux et inquiétants - a affirmé le président du IIIe Congrès national des médecins de Buenos Aires, Medardo Avila Vazquez - si vous utilisez du coton ou des bandages sur les plaies ou pour l'hygiène personnelle, vous pensez que ce sont des produits stériles alors qu'ils sont contaminés par des substances cancérigènes."

Le glyphosate

Introduit sur le marché en 1974, le glyphosate est l'herbicide le plus répandu dans le monde - près de 10 tonnes ont été utilisées à ce jour - et c'est l'ingrédient de base de l'un des produits phares - Roundup - de la multinationale Monsanto. Il est généralement appliqué à diverses cultures génétiquement modifiées afin de résister à l'action très toxique de l'insecticide ; une action qui, cependant, est conservée dans les produits dérivés - pâte, bière, et bien d'autres.

Selon l'étude Kumar de 2001, son utilisation est liée à des risques cancérigènes et à l'infertilité, mais ce rapport, au moment du débat sur l'interdiction de l'herbicide sur les marchés européen et américain, a été redimensionné, ce qui a conduit en 2017 à l'autorisation d'utiliser le glyphosate dans l'UE pour au moins cinq années supplémentaires.

Vu la situation actuelle, la seule façon d'éviter de courir le risque du glyphosate est d'opter pour des produits biologiques ou, dans le cas des absorbants, des coupes menstruelles.

Tags: ScienceFemmesSanté
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci