Les femmes vivant à la campagne ont une meilleure santé mentale et vivent plus longtemps : voici les résultats de la recherche - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les femmes vivant à la campagne ont…
Sieben Linden : la ville d'Allemagne qui a atteint une durabilité totale sans renoncer à la vie moderne Connaissez-vous les échecs à 3 joueurs ? Les parties sont aussi folles que vous ne les imaginez

Les femmes vivant à la campagne ont une meilleure santé mentale et vivent plus longtemps : voici les résultats de la recherche

1.557
Advertisement

Nous savons ce qui est bon et ce qui est mauvais, mais c'est lorsque l'on parle de données précises que les surprises se profilent malgré tout. Par exemple, nous pouvons deviner que vivre à la campagne est meilleur que de vivre dans un centre-ville, mais savoir qu'une maison dans le vert peut faire baisser le taux de mortalité de 12% pourrait nous faire considérer beaucoup plus sérieusement l'hypothèse d'un déménagement loin des villes. 

C'est ce qu'un groupe de recherche de la Harvard's School of Public Health a découvert : les femmes vivant à la campagne vivent plus longtemps de 12%.

image: pixabay.com

Ce qui est plus curieux, c'est que les femmes profitent davantage de la vie à la campagne par rapport à l'homme, et c'est à elles que se réfère la statistique ci-dessus. Ces dernières vivent plus longtemps et en meilleure santé lorsqu'elles vivent en milieu rural, grâce à une exposition moindre à la pollution et à des déplacements physiques plus fréquents et plus intenses.

La santé mentale en tire avantage, avec des niveaux de dépression plus bas chez les 100 000 femmes suivies de 2000 à 2008 : ce qui contribue à la sérénité, c'est le contact étroit avec la nature sous toutes ses formes (des plantes au changement de saison) et une prédisposition spontanée à forger des relations sociales.

Les données que la recherche de Harvard a produites sont très intéressantes : les femmes vivant dans des zones vertes étendues ont 34 % moins de risques de développer des complications respiratoires et 13 % moins de risques de développer des formes cancéreuses.

Alors, devrions-nous tous aller à la campagne en vue d'une vie plus longue ? Les chercheurs disent qu'il n'est pas strictement nécessaire de se déplacer : il suffirait que les villes soient peuplées d'espaces verts plus vastes et plus étendus, non seulement pour améliorer la santé de l'environnement, mais aussi celle de ceux qui y vivent.

Les données que l'étude a publiées devraient être une raison supplémentaire pour que les politiciens adoptent des mesures écologiquement durables...

Sources: 

Tags: ScienceFemmesNature
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci