Le Maroc construit une centrale solaire de la taille de Paris : la façon de produire de l'énergie dans le monde va changer - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le Maroc construit une centrale solaire…
La vraie histoire de Blanche-Neige n'est pas comme on la connait tous : voici la version originale du conte de fées Oubliez la règle des 7 ans : ce tableau vous montre combien d'années votre chien a VRAIMENT !

Le Maroc construit une centrale solaire de la taille de Paris : la façon de produire de l'énergie dans le monde va changer

5.439
Advertisement

Une fois de plus, l'Afrique est le théâtre de révolutions dans le domaine de l'énergie : les yeux des pays développés sont tournés vers le continent ensoleillé, cette fois pour profiter de la lumière du soleil qui ici illumine les villes, le désert pendant de nombreuses heures par an. La construction au Maroc d'une centrale solaire plus grande que la ville de Paris pourrait rétablir l'équilibre mondial qui repose inévitablement sur les ressources énergétiques.

L'installation couvre une superficie comparable à celle de la ville de Paris, soit 14 millions de mètres carrés.

L'ouverture de l'installation marque le début de l'indépendance énergétique du Maroc : le projet changera la façon dont l'ensemble du continent produira de l'énergie.

Le site choisi est situé à 10 kilomètres de la ville de Ouarzazate, au milieu du désert : la centrale exploite la synergie entre différents types de technologies solaires qui, une fois pleinement opérationnelles, pourront produire 580 MW, soit suffisamment d'énergie pour alimenter plus d'un million de foyers. La station se compose de quatre zones : la première, appelée Noor I, est une centrale solaire thermodynamique capable de produire 160 MW.

Le Maroc est l'un des pays qui a pris au sérieux la question des énergies renouvelables et l'abandon définitif de celles liées à la transformation du pétrole : depuis l'activation de la centrale électrique, il y a environ deux ans, les émissions annuelles de carbone ont considérablement diminué. Les objectifs du pays africain sont concrets et réalisables : le gouvernement a prévu de créer 42 % de l'énergie à partir de sources renouvelables d'ici 2020 et de porter ce pourcentage à 52 % en 2030.

La station Noor, complète avec toutes ses parties, ne sera pas la seule au Maroc : la construction d'une autre centrale solaire de 800 MW est à l'étude.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci