Les scientifiques identifient la cause probable des maladies auto-immunes et un moyen de les combattre - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les scientifiques identifient la cause…
La science explique pourquoi grandir avec une sœur est la meilleure chose qui puisse vous arriver Ce sculpteur autodidacte réalise des œuvres si détaillées qu'elles semblent vivantes

Les scientifiques identifient la cause probable des maladies auto-immunes et un moyen de les combattre

Par Baptiste
4.146
Advertisement

Une maladie auto-immune est une affection d'inflammation chronique causée par le système immunitaire d'une personne qui détecte par erreur une menace pour l'organisme et réagit en déclenchant une réaction qui attaque les tissus en bonne santé.
Les statistiques montrent que les cas de ces maladies, dont les plus connues sont le lupus érythémateux disséminé, la polyarthrite rhumatoïde et la thyroïdite de Hashimoto, sont en augmentation, mais certains chercheurs de l'Université de Yale affirment avoir identifié la cause possible, ainsi qu'un moyen prometteur de les combattre.

Une migration de bactéries.

Image: Doktorinternet (CC BY-SA 4.0)

Grâce à certaines expériences de génie génétique sur des souris, des chercheurs de différents départements de la Faculté de médecine de Yale ont pu établir un lien entre l'apparition d'une réaction auto-immune et la présence dans l'intestin des animaux d'une bactérie appelée Enterococcus gallinarum. En particulier, ils ont observé que celle-ci se vérifie au moment où cette bactérie migre spontanément vers d'autres parties du corps, comme la rate, le foie et les ganglions lymphatiques.
Les résultats de ces tests ont par la suite été confirmés avec la comparaison entre les cellules hépatiques de personnes saines et celles de sujets souffrant d'une maladie auto-immune, et la même bactérie a été retrouvée dans ce second groupe.

En plus d'établir le lien entre la bactérie et la maladie, l'équipe de scientifiques a également testé l'utilisation de certains antibiotiques et vaccins spécifiquement développés, qui ont effectivement ralenti la croissance de l'Enterococcus gallinarum et atténué l'apparition des symptômes de la maladie.
Les résultats de cette étude semblent apporter une lueur d'espoir aux nombreuses personnes touchées par les maladies auto-immunes.

Sources:

http://science.sciencemag.org/content/359/6380/1156.full
https://www.researchgate.net/publication/294419057_The_World_Incidence_and_Prevalence_of_Autoimmune_Diseases_is_Increasing
https://news.yale.edu/2018/03/08/enemy-within-gut-bacteria-drive-autoimmune-disease

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci