8 mythes sur la grossesse auxquels beaucoup de gens croient encore - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
8 mythes sur la grossesse auxquels beaucoup…
Ces 13 images à la tendresse désarmante illumineront votre journée 25 aliments à l'aspect si curieux que vous ne vous lasserez pas de les regarder

8 mythes sur la grossesse auxquels beaucoup de gens croient encore

1.622
Advertisement

Les théories sur ce que l'on peut faire et surtout sur ce qu'on ne peut pas faire pendant la grossesse dépassent de loin la liste des indications officielles fournies par les professionnels. Ainsi, les femmes sont exposées non seulement aux craintes (raisonnables) qu'un changement comme l'arrivée d'un bébé peut provoquer, mais aussi à toute une série de commentaires, de suggestions et de jugements à l'emporte-pièce (dans 90 % des cas non demandés) qui souvent n'ont pas de fondement réel. Bref, détruisons une bonne fois pour toutes les mythes les plus communs.

1. Les femmes enceintes doivent manger pour deux.

image: Curictopus.guru/Storyblocks

Quand une femme est en bonne santé et a un poids normal, pour le premier trimestre de la grossesse, il n'est pas nécessaire d'augmenter le nombre de calories consommées. Les lignes directrices médicales suggèrent que cela ne devrait être fait qu'à partir du deuxième trimestre (environ 340 calories supplémentaires jusqu'à six mois et 450 calories supplémentaires jusqu'à la fin de la grossesse). L'accent devrait être mis sur la façon de bien manger plutôt que de manger davantage.

2. La grossesse rend les femmes "stupides".
Cela peut sembler absurde pour beaucoup de gens, mais il y a ceux qui se permettent de dire que les femmes enceintes semblent avoir perdu la tête. Comme l'expliquent les experts, il est vrai qu'au cours du dernier trimestre de la grossesse, on constate des changements d'ordre cognitif qui rendent plus difficile pour certaines femmes le fait de se concentrer et de se souvenir des choses. Le phénomène est dû à une réduction de la matière grise: d'autres zones du cerveau sont activées, comme celle inhérente aux liens affectifs.

3. Une femme enceinte doit se reposer

image: pixabay.com

S'il n'y a pas de problèmes de santé avérés, une femme enceinte ne devrait pas renoncer à son activité physique de routine, mais tout au plus l'atténuer si elle est très intense: garder les muscles tonifiés et entraînés pour faire de l'exercice aide non seulement à rester en forme, mais cela fournit également au corps le soutien dont il a besoin pour supporter le poids de l'enfant et les liquides, en plus de faciliter le moment de l'accouchement grâce à des muscles plus élastiques (surtout si vous avez bien travaillé le plancher pelvien).

4. Une femme devrait avoir son premier enfant avant 30 ans.
Si une femme jouit d'une bonne santé et prend soin d'elle-même, le fait d'avoir un enfant après l'âge de 30 ans ne l'expose pas automatiquement au risque de complications, car bon nombre d'entre elles sont liées à la condition physique de la personne dans son ensemble, et pas seulement à son âge biologique.
Il n'en demeure pas moins vrai que, surtout après les 35 à 40 ans, toute grossesse sera, par définition, à risque et nécessitera plus d'attention.

Advertisement

5. Parlons de ces envies...

image: pixabay.com

Elles existent, elles sont vraies et sont essentiellement dues à deux facteurs: le premier est psychologique et consiste dans la "nécessité" naturelle de la femme de se sentir câlinée et choyée dans un moment délicat; le second est hormonal et dépend du fait qu'avec le temps le nombre de nutriments nécessaires au corps augmente légèrement. Attention cependant à ne pas s'abandonner complètement à elles!

6. Avoir des rapports quand on est enceinte est dangereux pour l'enfant.
A moins qu'il n'y ait un problème avec une ouverture prématurée du col de l'utérus ou des contractions prématurées, l'acte sexuel ne cause aucun dommage à l'enfant car il flotte joyeusement dans le liquide amniotique (ce qui adoucit les coups!).
Il est vrai que l'orgasme féminin peut ralentir le flux de sang circulant à travers le placenta pour une courte période de temps, mais selon les experts, c'est en fait un "exercice" utile pour le système circulatoire du fœtus. Bref..... Aucune raison d'y renoncer!

7. La crème anti-vergeture est obligatoire

image: Storyblocks

L'utilisation d'un produit testé cliniquement, et donc approprié pour une utilisation pendant la grossesse, aide certainement à maintenir l'élasticité de la peau du ventre et des hanches, mais nous ne devons pas oublier que les facteurs qui contribuent à l'apparition de ce type de défauts sont différents, ils sont tout d'abord génétiques et alimentaires!

8. Au cours du dernier trimestre, il faut moins boire.
Surtout dans le passé, beaucoup de femmes réduisaient la quantité d'eau qu'elles buvaient, pensant réduire le gonflement des membres qui se produit habituellement à un certain point, ainsi que la surproduction de liquide amniotique (2% des grossesses). Rien de plus inapproprié! Enceinte, il faut boire beaucoup d'eau naturelle, et même quelques verres de plus par rapport à sa consommation normale, car uriner aide à réduire le risque d'infections!

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci