Les manies insolites de 10 des plus grands penseurs de l'histoire - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les manies insolites de 10 des plus…
Le chat le plus mignon de tous les temps? Laissez-vous séduire par ces petits caracals 10 choses que vous feriez mieux de changer immédiatement si vous voulez (vraiment) devenir riche

Les manies insolites de 10 des plus grands penseurs de l'histoire

3.075
Advertisement

En plus de posséder un énorme potentiel intellectuel, les grands esprits de l'histoire ont montré qu'ils possédaient des habitudes inhabituelles et parfois même exagérées (pensez à Balzac, qui buvait environ 50 cafés par jour!). Cet article traitera des manies singulières de 10 génies qui ont marqué l'histoire... ils sont "gratinés" ces auteurs! :-D

1. Le sommeil polyphasique de Léonard de Vinci.

Considéré comme le génie italien par excellence, Léonard de Vinci alternait 4h d'éveil et 20 minutes de sommeil. Ce mécanisme (sommeil polyphasé) permettait à de Vinci d'accumuler 2h de sommeil "tactique" durant la journée et de rester éveillé pendant 22h!

2. Einstein contre les barbiers et les chaussettes.

Albert Einstein, l'excentrique génie du XXe siècle, possédait plusieurs fixations; parmi celles-ci, deux en particulier - se laisser pousser les cheveux et ne pas porter de chaussettes - qui étaient pour lui inutiles et superflues!

Advertisement

3. Pythagore et son aversion des légumineuses.

image: Wikimedia

Le plus éminent philosophe et mathématicien des temps anciens, Pythagore semblait détester au plus haut point les légumineuses. Le rejet qu'il avait pour ces aliments était si fort que ses élèves n'avaient pas le droit de les manger ni de les toucher!

4. L'hyperactivité de Nietzsche.

Friedrich Nietzsche, philosophe de l'éternel retour et du surhomme aimait lire et écrire debout; pour lui, s'asseoir était un symptôme de faiblesse et de fatigue, raison pour laquelle il ne s'asseyait que pour se reposer et blâmait ceux qui s'asseyaient pour différentes raisons.

5. Balzac et ses 50 cafés quotidiens.

L'écrivain français Honoré de Balzac, auteur de La Comédie Humaine, était victime de maux de tête aigus. Ce trouble était très probablement dû à son habitude ambiguë de boire une cinquantaine de cafés par jour (une dose excessive, qui peut même mener à la mort!).

6. Tesla et sa recharge cérébrale auto-induite.

Le génie physicien et ingénieur électricien Nikola Tesla, en plus de ne dormir que deux heures par jour, pratiquait une coutume ambiguë avant le coucher: Tesla, en effet, avait l'habitude d'étirer et de contracter ses orteils au moins une centaine de fois, parce qu'il croyait que cela pouvait ainsi inciter les cellules de son cerveau à recharger leur énergie.

7. Dickens et son trouble obsessionnel compulsif.

image: Wikimedia

Le pilier de la littérature anglo-saxonne Charles Dickens avait l'habitude d'exécuter certains rituels d'une manière typique de la symptomatologie des troubles obsessionnels compulsifs: il peignait ses propres cheveux de façon maniaque, reformulait ses phrases jusqu'à épuisement pendant la dictée et s'assurait que dans son studio il ne manquait jamais de papier, de fleurs, un couteau, une statue en bronze de deux crapauds "guerriers" et une feuille d'or ornementale.

8. L'écriture "hasardeuse" d'Agatha Christie.

La célèbre Agatha Christie (contrairement à ce que ses romans peuvent laisser penser) écrivait selon son humeur, sans trop se soucier de l'intrigue - qui était ensuite intégré. Même ses endroits d'écriture s'adaptaient aussi à son humeur: Christie écrivait parfois dans la cuisine ou à l'extérieur, jamais assis devant un bureau!

9. La technique de composition unique de Beethoven.

Génie incontesté de la musique, Ludwig Van Beethoven a accompli, pendant la composition de ses œuvres, des comportements absolument extravagants: le musicien, en effet, composait des compositions dans l'intimité ou pendant qu'il se lavait, et de temps en temps il se renversait des pichets remplis d'eau (probablement pour se rafraîchir les idées!).

10. Les manies de contrôle de Jane Austen.

La célèbre écrivaine Jane Austen était célèbre non seulement pour ses écrits, mais aussi pour ses obsessions de contrôle: l'auteure était tellement obsédée par ses romans qu'on ne pouvait même pas s'approcher de ceux-ci quand ils étaient en cours d'écriture. Ce n'est qu'au moment de la publication que ses écrits pouvaient être approchés par d'autres personnes.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci