Ce sont les bactéries intestinales qui sont responsables de l’anxiété . - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ce sont les bactéries intestinales…
Top 16 des choses insolites que l'on trouve uniquement au japon 14 fois où les enfants ont surpris leurs parents avec leurs inventions

Ce sont les bactéries intestinales qui sont responsables de l’anxiété .

3.365
Advertisement

Pendant toute une époque,  la médecine a considéré que le corps était divisé en compartiments stagnants: le mal d'un organe devait être recherché dans ce même organe. Puis, on a commencé à comprendre que le corps pouvait être étudié dans son ensemble, que la cause d'une maladie pouvait se trouver ailleurs, et aussi que le psychisme influence la santé physique et vice et versa. Les mystères du corps humain ne sont certainement pas tous percés, car on continue de trouver des liens des plus inhabituels, comme ce dernier entre l'anxiété et les bactéries intestinales.

Certaines zones de notre cerveau, celles liées aux émotions, sont contrôlées par le microbiome intestinal.

Peu de personnes savent ce qu'est le microbiome, seuls les experts le connaissent car ils tentent de comprendre comment peut il avoir un impact aussi important sur la santé et le psychisme, et comme on peut le savoir en faisant des expériences.

Le microbiome est le sac de microorganismes, en particulier des bactéries, qui vivent dans notre corps. Certains le considèrent comme un véritable organe, dont les altérations sont à la base de certaines pathologies (obésité, maladie auto-immune, allergies ...). L'intérêt pour le microbiome est dû au fait que l'on peut intervenir dessus, contrairement aux facteurs génétiques.

Une étude publiée dans le journal médical Microbiome, a révélé un lien entre le microbiome et l'anxiété ou la dépression, à travers une catégorie de molécules biologiques, les miARN.

"Les microbes de l'intestin semblent affecter le miARN au niveau du cortex préfrontal, la région du système nerveux central impliquée dans l'anxiété et la dépression", explique Gerard Clarke, l'un des auteurs de l'étude.

La découverte semble être d'un grand intérêt car elle proposerait une approche thérapeutique qui n'a jamais été abordée avant: en régulant le microbiome ou en recevant un donneur, on pourrait réduire les états d'anxiété. De plus, la découverte explique clairement comment notre microbiome affecte notre santé physique et psychologique.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci