Une jeune fille en surpoids fait taire les médisants avec un geste très courageux - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une jeune fille en surpoids fait taire…
12 plantes qui survivent même dans le coin le plus sombre de votre maison Mer cristalline et une touche de rose: découvrez la plage où on peut nager avec des flamants roses

Une jeune fille en surpoids fait taire les médisants avec un geste très courageux

2.829
Advertisement

Elle n'a que treize ans mais elle a déjà du courage à vendre. Paris Harvey est une jeune fille douce qui souffre d'un trouble du métabolisme. Qu'elle fasse attention ou non à la nourriture et à la nutrition, elle grossit. Cela, malheureusement, lui a causé de grands problèmes en particulier avec ces personnes, apparemment privées de sensibilité, qui l'insultent dès qu'elles en ont l'occasion. Mais elle a enfin pris sa petite vengeance.

Paris souffre d'un désordre du métabolisme et d'une dysplasie qui l'a rendue boiteuse.

image: twitter.com

Paris est allée à la plage en maillot pour la première fois depuis qu'elle a connu les premiers signes de son problème métabolique et elle a même décidé de partager ce moment sur les réseaux sociaux. Ce petit geste a dû lui coûter beaucoup d'effort, mais maintenant qu'elle a réussi à le faire, elle peut en être très fière.

Pour Paris la question est délicate, ce n'est pas seulement un problème de poids, mais aussi de harcèlement scolaire, causé aussi par sa démarche: la petite est née avec une dysplasie qui a causé une longueur différente des jambes, c'est pourquoi elle marche mal.

Pour la première fois elle a pris son courage à deux mains et est allée à la mer en maillot, et a publié ses photos en ligne.

image: twitter.com

"J'ai été moquée dans le passé et à un moment donné, on commence à croire ce que les gens disent. Je suis devenue très peu à l'aise avec mon apparence." Elle dit encore : "Je peux manger la même quantité de nourriture que les autres, mais je prends quand même du poids. Ce n'est pas parce que je suis à la maison en train de manger des frites! Je me sens comme si je n'arrivais pas à m'exprimer."

Advertisement

Et son initiative a fait le tour du web.

image: twitter.com

Et devinez quoi? Ses photos ont atteint plus de 300.000 "j'aime", en devenant virale sur Internet. Si certains commentaires étaient négatifs (l'accusant par exemple de 'promouvoir' l'obésité...), les soutiens et la chaleur qu'elle a reçus lui ont fait se sentir bien: «Je me suis concentrée sur le soutien que je recevais, car la haine n'est rien comparée à l'amour. Nous devrions accepter qui nous sommes, je voudrais juste faire comprendre aux personnes qu'il n'y a pas de problème en ce qui concerne leur taille, dans ce corps nous y sommes nés».

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci