Une secousse pour « ajuster » le système immunitaire: le nouveau traitement pour les maladies auto-immunes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une secousse pour « ajuster » le système…
Interrompre le caprice d'un enfant avec une seule question : la méthode de cette maman pourrait s'avérer utile à beaucoup La machine à café vous empoisonne-t-elle? Si vous vous sentez mal, c'est peut-être de sa faute

Une secousse pour « ajuster » le système immunitaire: le nouveau traitement pour les maladies auto-immunes

Par Baptiste
4.879
Advertisement

C'est un nouveau domaine de recherche qui pourrait remplacer l'utilisation de médicaments dans le cas de certaines maladies avec électro-stimulation du nerf vague.

Cette technique a été utilisée (principalement aux Etats-Unis) pour traiter l'épilepsie pharmaco-résistante depuis les années 90 et depuis le début des années 2000 pour traiter certaines formes de dépression. Cependant, ce type de pratique est également expérimentée comme thérapie pour certaines maladies auto-immunes. Katrin, par exemple, est une instructrice de fitness et l'utilise pour gérer sa polyarthrite rhumatoïde avec un certain succès.

Ce que fait Katrin six fois par jour, c'est de prendre un petit aimant et de le mettre en contact avec une surface de la peau près de la clavicule; cette petite procédure active un dispositif implanté sous la peau de Katrin qui produit une série d'impulsions électriques (chacune d'environ un milliampère). Ces impulsions stimulent le nerf vague, parcourant une grande partie du corps humain, du cerveau jusqu'à l'abdomen. Katrin a été impliquée dans cette expérience qui représente le premier aboutissement de deux décennies de recherche sur les dynamiques du lien entre les systèmes nerveux et immunitaire.

image: vimeo.com

Kevin Tracey est un neurochirurgien au Feinstein Institute for Medical Research à Manhasset, dans l'État de New York, qui a étudié les inflammations et les possibles corrélations de celles-ci avec le système nerveux. Selon Tracey, la stimulation électrique pourrait être une bonne méthode pour soigner les maladies auto-immunes telles que le lupus, la maladie de Crohn, la polyarthrite rhumatoïde et d'autres encore.

L'objectif du neurochirurgien est de contrôler l'inflammation à travers l'électro-stimulation du nerf vague. Cependant, les circuits neuronaux sous-jacents aux effets anti-inflammatoires n'ont pas encore compris pleinement.
Néanmoins, Tracey est enthousiaste de la stimulation électrique et est convaincu de son potentiel: « Au cours de notre vie, nous verrons certains appareils remplacer les médicaments, nous sommes au début d'un champ d'étude. »

Advertisement
image: Pixnio

Il est évident que la stimulation vagale n'est pas exempte d'effets secondaires tels que la douleur et la tension du larynx, la fatigue vocale, la baisse de la fréquence cardiaque et l'augmentation de l'acide gastrique. Les effets négatifs dépendent d'une personne à l'autre et ont été détectés chez les patients utilisant l'électro-stimulation pour l'épilepsie et la dépression.


Nous espérons que ces progrès conduira à une nouvelle ère de la thérapie des maladies auto-immunes, avec moins de médicaments et plus de chance de gérer ces vilaines pathologies...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci