Chaque année, les bananiers sont abattus, mais cette société a trouvé une façon originale de les recycler - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Chaque année, les bananiers sont abattus,…
Il transforme les dessins de son enfant en réalité: le résultat est vraiment amusant Tout l'amour possible: 13 clichés qui montrent toutes les formes de ce sentiment fondamental

Chaque année, les bananiers sont abattus, mais cette société a trouvé une façon originale de les recycler

3.400
Advertisement

La Micronésie est un merveilleux endroit visitée principalement par les touristes qui souhaitent oublier la routine trépidante du quotidien en lézardant au soleil et en plongeant dans les eaux cristallines. Mais la réalité qui se cache derrière ce paradis n'a rien à voir avec le luxe apprécié par les voyageurs: des familles pauvres qui luttent pour survivre et qui font tout pour préserver la beauté de leurs terres contre l'exploitation économique.

Une start-up américaine a décidé de trouver un moyen d'aider la population, et a ainsi imaginé des portefeuilles créés à partir du bois recyclé des bananiers, régulièrement coupés par les paysans de l'île.

L'île est recouverte de quelque 200.000 bananiers: cette espèce nécessite beaucoup de travail de la part des paysans locaux.

Après la récolte, il est nécessaire de couper la partie inférieure du tronc pour assurer la production ultérieure de fruits.

Les grandes quantités de bois qui sont produites suite à la coupe se dégradent naturellement sur le terrain, mais l'inventivité de la jeune start-up a pensé à autre chose.

Advertisement

La société a réussi à produire des portefeuille originaux, résistants à l'eau , décorés avec des images qui rappellent la tradition de la Micronésie.

Les produits ne sont pas seulement écologique, ils contribuent aussi à fournir une somme d'argent pour les familles pauvres de Micronésie. L'idée a atterri sur Kickstarter, la plate-forme qui permet aux idées de petites entreprise de recueillir des fonds et les résultats obtenus en un court laps de temps ont été satisfaisants. « L'objectif est d'arriver à réussir à produire des portefeuilles à grande échelle », explique Matt Simpson, fondateur de la société, « pour créer une source de revenus pour les agriculteurs locaux. »

Matt Simpson espère associer de plus en plus de personnes de l'île à ce projet, pour créer un produit typique de la Micronésie et pour augmenter la qualité des produits. Les employés sont tous originaires de Micronésie, tout comme les matières premières.

La transformation de la matière se fait manuellement: la production de ces portefeuilles sont en tout point écologique.

Les fibres du bois du bananier sont traitées en alliant la technologie et la tradition.

Advertisement

Au final, on obtient des feuilles résistantes, étanches et adaptées à différents usages: la société a décidé de les utiliser pour la fabrication de portefeuilles originaux.

Une idée originale qui raconte une histoire d'amour pour un pays et de solidarité avec les gens qui l'habitent. Bravo!

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci