Le père rend ivre sa fille rebelle pour lui donner une leçon dont elle se souviendra toute sa vie - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le père rend ivre sa fille rebelle…
Voilà pourquoi avec un enfant à la maison il n'y aura jamais un moment d'ennui (ou de repos!) 18 inventions originales pour enfants qui en réalité ont été créées pour les adultes

Le père rend ivre sa fille rebelle pour lui donner une leçon dont elle se souviendra toute sa vie

2.252
Advertisement

Reiko est une jeune fille japonaise qui, comme la plupart des adolescents, a connu une phase de rébellion contre ses parents parce qu'ils étaient trop protecteurs. Le père, en particulier craignait que sa fille commette de graves erreurs et mette en danger sa sécurité, juste pour un sentiment irrationnel d'opposition aux attentions parentales. Il craignait l'effet de l'alcool, c'est pourquoi il a décidé de mettre en œuvre un plan visant à faire comprendre à la jeune fille d'une manière naturelle ce qui arrive quand on est ivre et surtout comment s'auto-contrôler: c'est Reiko elle-même qui raconte l'histoire, à travers un message écrit sur son profil Twitter...

"Adolescent j'étais un peu rebelle, je fréquentais un groupe de garçons «bad boys» et j'ai fait des choses stupides, mais rien de dangereux. Quand mes parents ont su j'avais essayé l'alcool pour la première fois, je les ai vus très inquiets car ils savaient que toute recommandation de leur part aurait été pour moi vain ou même contre-productif. ils ne savaient pas quoi faire.

Jusqu'à ce qu'un jour mon père me dise: "Hey Reiko, nous sortons ensemble ce soir, je vais t'emmener où tu veux et tu pourras commander tout ce que tu aimes. On va s'amuser!"

Evidemment, la proposition semblait embarrassante et inacceptable, mais en même temps, je pensais pouvoir en profiter pour entrer dans des endroits sympas et même m'amuser après m'être débarassée de mon père. Donc, nous sommes sortis ce soir-là.

image: upmoments.com

Mon père m'a dit encore une fois de boire tout ce que je voulais, en se référant bien sûr à l'alcool, jusqu'à ce que je n'en puisse plus. Tout cela me paraissait bizarre, mais la possibilité de goûter toutes ces boissons interdites, sans que je les paye avec mon argent, me rendait curieuse.

"Ne t'inquiète pas, c'est moi qui te ramène à la maison. Maman n'en saura rien, pense seulement à t'amuser" me répétait-il.

Au fil des heures, tout devenait plus naturel: l'embarras initial de boire devant mon père a disparu et j'ai goûté un peu de tout. Nous sommes allés dans différents endroits et puis... le vide: ce qui est arrivé après, je ne m'en souviens pas, ni le retour à la maison, ni le moment où mon père m'a mis sous les couvertures. Je me suis excusée auprès de lui pour être ivre et il m'a calmé en disant que, après une bonne nuit de sommeil, tout serait passé.

Je me suis réveillée le lendemain matin avec ma tête qui éclatait. Je ne voulais pas voir mon père et heureusement j'ai rencontré ma mère d'abord: «tiens, de la part de ton père,» dit-elle en me tendant un billet écrit par lui.

Advertisement

"La nuit dernière, on s'est amusés. On devrait sortir plus souvent. Ah Reiko, une question: tu sais combien tu as bu pour arriver dans cet état? Deux bières et cinq liqueurs, ceci est ta limite: à partir de maintenant, quand tu sortiras avec tes amis, assure-toi de t'arrêter avant d'atteindre cette limite. Le monde est plein de personnes avec de mauvaises intentions, et certaines pourraient profiter de cet état d'inconscience. Tu ne pourras pas toujours sortir avec moi et je ne pourrai pas te protéger pour toujours, c'est pourquoi je t'ai fait boire autant hier, pour que tu connaisses ta limite.

Je suis sûr que tu prendras soin de toi. Je t'aime.

Papa".

J'ai pris le petit déjeuner avec des larmes dans les yeux: ma mère m'a avoué que mon père était très inquiet, il voulait me le faire comprendre et c'est pourquoi, après de nombreuses années, je le remercie pour ce qu'il a fait.

Je n'ai plus jamais dépassé ma limite, je n'ai jamais eu de problèmes avec l'alcool: je continuais à boire avec mes amis, mais je savais mes limites.

Aujourd'hui, mon père n'est plus l'homme drôle qui m'a fait sortir ce soir-là. Il est vieux et cultive des légumes pour moi et ma famille.

Si, aujourd'hui, je suis ce que je suis, c'est grâce à lui, je ne le remercierai jamais assez! ".

Le geste du père au début pouvait sembler discutable, mais faire entendre raison aux adolescents n'est pas facile. Cela pourrait être un moyen de les rendre plus responsables d'eux-mêmes, sans contrainte, ni punition inutile!

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci