Cela a été l'un des meurtres à caractère raciste les plus cruels de l'histoire: maintenant le témoin clé révèle son mensonge - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cela a été l'un des meurtres à caractère…
Il est arrivé à la clinique sans pattes postérieures: regardez-le maintenant marcher grâce à ses prothèses bioniques Ne jouez jamais avec les enfants de cette façon... les risques sont plus élevés que vous ne le pensez

Cela a été l'un des meurtres à caractère raciste les plus cruels de l'histoire: maintenant le témoin clé révèle son mensonge

3.441
Advertisement

"Cette partie n'est pas vraie" quelques mots prononcés cinquante-deux ans après l'un des meurtres à caractère raciste les plus connus de l'histoire et qui pourraient enfin réhabiliter l'image d'un garçon innocent.
C'était le 24 août 1955 quand un jeune de quatorze ans, Emmett Till, qui rendait visite à de la famille vivant sur le delta du Mississippi, a été accusé de harcèlement verbal et physique par une jeune femme, Carolyn Bryant.
Les conséquences de son témoignage ont été tragiques, mais maintenant une biographie révèle une vérité implacable.

En ce jour d'août, Carolyn a déclaré que dans l'épicerie où elle se trouvait, un jeune homme l'a sifflée et prise par le bras.

Trois jours plus tard, le corps d'Emmett Till a été retrouvé dans la rivière Tallahatchie: il avait un trou de projectile dans la tête, un œil hors de son orbite et de multiples blessures; autour du cou, on lui a mis du barbelé et son corps avait été coulé en l'attachant à une égreneuse de coton.

image: Wikimedia

Le corps du garçon était tellement martyrisé que la mère, Mamie Till-Mobley, a insisté pour que le cercueil reste ouvert pendant le service funèbre pour montrer à tous dans quel état était son enfant.
L'affaire a soulevé l'indignation de toute la communauté afro-américaine et a alimenté des manifestations organisées par le mouvement pour les droits civils. 

Advertisement

Quelques semaines plus tard, lors de l'interrogatoire auquel elle a été soumise, Carolyn a confirmé l'incident en disant: "J'étais morte de peur". Les juges ont alors disculpé les suspects principaux, son mari Roy Bryant et son demi-frère, JW Milam, de toutes charges.

Quelques jours plus tard, lors d'une interview au journal Look Magazine (pour laquelle ils ont été payés 3000 $), les deux hommes ont admis publiquement être les auteurs de l'assassinat, et qu'ils l'avaient fait pour que cela serve d'avertissement à toute la communauté noire.

image: Simon&Schuster

Bryant et Milan n'ont pas pu être soumis au jugement de la loi à cause de l'interdiction de la double incrimination pour le même crime.

La vie de Carolyn est devenue un enfer et a décidé de disparaître. Aujourd'hui, 62 ans après le terrible fait, l'auteur d'une interview qu'elle a accordée en 2007, révèle la phrase inquiétante.

Advertisement

Interrogée sur la question du harcèlement par l'auteur du livre Timothy Tyson, Carolyn a dit: "Cette partie n'était pas vraie", mais quand on lui a demandé de mieux s'expliquer, la femme dit ne plus se rappeler de sa brève rencontre avec Emmett ce jour-là.

image: CBS

En 2004, l'affaire a été rouverte dans l'espoir de trouver des complices du crime, mais trois ans plus tard, elle a été classée par faute de preuves.
Le livre de Tyson a été publié le 31 Janvier 2017 et a rouvert une plaie dans la famille Till qui semblait désormais fermée. Certains membres ont déclaré qu'ils acceuillaient avec soulagement la révélation de Carolyn, mais en même temps, le porte-parole de la famille s'est dit choqué que M. Tyson ait dissimulé ce fait pendant dix ans...

Tags: UsaHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci