Une Ville Néerlandaise Crée Ses Premières Maisons Habitables Imprimées En 3D - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une Ville Néerlandaise Crée Ses Premières…
Ce brillant artiste Pourquoi les grands-parents sont-ils fous de leurs petits-enfants ? Deux médecins révèlent la curieuse explication scientifique

Une Ville Néerlandaise Crée Ses Premières Maisons Habitables Imprimées En 3D

2.095
Advertisement

Vous vous souvenez de l'histoire des trois petits cochons. La seule maison restée debout était faite de briques, et la morale nous a enseigné que seul le dur travail portait ses fruits. Ce ne serait pas applicable aujourd'hui, car les imprimeurs 3D ont prouvé qu'ils peuvent fabriquer des maisons en béton avec un minimum d'efforts de la part des travailleurs, de faibles coûts et un faible impact sur l'environnement.

Cela se passe aux Pays-Bas, où la nouvelle technologie a commencé à être testée.

image: Van Wijnen

En quelques années seulement, la technologie d'impression 3D a été intégrée dans de nombreux domaines, tels que la médecine ou la recherche spatiale. Elle a également été utilisée dans le secteur du bâtiment, mais le défi pour l'entreprise néerlandaise Van Wijnen est d'imprimer des maisons entières.

Cela s'appelle Project Milestone et les développeurs affirment que ce seront les premières maisons en 3D qui pourront être utilisées à des fins d'habitation (selon les contrôles de l'État). Les avantages de cette technologie sont multiples. Tout d'abord, il réduit les coûts de production et, exigeant moins d'ouvriers, il y a moins de risques d'accidents du travail. De plus, le processus est rapide et il n'est pas nécessaire de transporter tous les matériaux des maisons traditionnelles, ce qui réduit l'impact sur l'environnement. Une autre caractéristique de cette technologie est la possibilité de créer des modules de logement avec les formes les plus disparates, précisément parce que nous nous éloignons de la logique de la construction traditionnelle.

Actuellement, cinq maisons ont été imprimées, qui seront ensuite transportées et mises en place. A l'avenir, l'idée serait de sauter cette étape et d'imprimer les maisons directement sur leur emplacement définitif.

Si l'idée suscite de l'enthousiasme, il y a aussi des doutes et des problématiques à résoudre. Si la phase de production est écologique, nous n'en savons toujours pas assez sur la périssabilité et la pollution résultant du type spécial de ciment dont l'imprimante a besoin. D'autres analyses doivent également être effectuées pour optimiser la stabilité en cas de tremblement de terre.

Malgré ces ajustements, il est indéniable que la construction et la technologie 3D verront leurs chemins se croiser ; s'il est presque impossible que les imprimantes remplacent totalement les méthodes traditionnelles, elles sont par contre destinées à entrer en force dans les processus de construction, amorçant une petite révolution dans les années à venir.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci