Plantes toxiques en provenance du monde entier : découvrez avec nous le « jardin des poisons » - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Plantes toxiques en provenance du monde…
Comment l’idéal de la beauté masculine a changé ces 100 dernières années ? Le Japon est l’un des pays les plus instruits au monde : voici quels sont ses secrets

Plantes toxiques en provenance du monde entier : découvrez avec nous le « jardin des poisons »

3.410
Advertisement

Alnwick est une petite ville anglaise, à la frontière avec l’Ecosse avec moins de 8000 habitants, mais la présence d’un jardin botanique particulier en fait une destination prisée de nombreux visiteurs. C’est ici que nous trouvons le Poison Garden, un ensemble qui recueille 100 des plantes les plus toxiques au monde, dont beaucoup sont protégées par des filets qui empêchent les visiteurs de s’y approcher de trop près. La réalisation de ce curieux espace vert a été voulue par la duchesse de Northumberland.

Quand son beau-frère, le duc de Northumberland, est décédé subitement en 1995, Jane Percy et son mari ont acquis le titre et... le château de Anwick.

image: smithsonian

Le château disposait de jardins dans un état de désuétude et c'est alors que Jane Percy a décidé d’engager un expert en architecture du paysage pour leur donner une nouvelle vie.

image: Instagram
Advertisement

Au départ, l’idée était de créer un jardin de plantes médicinales puis il a été décidé de faire l’inverse : mettre des plantes qui au lieu de soigner... tuent !

image: eirinika.gr

Lorsqu’elle a réalisé que l’idée pouvait représenter quelque chose de différent, Mme Percy a dressé une liste des 100 plantes à inclure dans son jardin.

image: smithsonian

Enfin en 2004, le jardin fut ouvert au public et est aujourd'hui l’une des attractions touristiques plus importantes du pays avec ses 800 000 visiteurs par an.

image: tumblr
Advertisement

Quand on visite le jardin du Poison, on accepte l’interdiction de toucher ou de sentir toutes les plantes présentes mais...

... parfois les visiteurs ne prennent pas au sérieux les avertissements et essaient quand même ; ainsi il arrive d'assister à des évanouissements ou à des malaises de toutes sortes.

Advertisement

La visite au jardin des plantes toxiques comprend un guide qui explique les caractéristiques et des ateliers pour les enfants qui ont la possiiblité de découvrir de nombreuses curiosités.

image: smithsonian

Ce qui étonne le plus Jane, en effet, c’est que l'on ne sait pas toujours la toxicité des plantes largement répandue telles que le laurier.

Advertisement

Une de ses plantes préférées est la Brugmansia (photo), une plante toxique dans toutes ses parties et qui peut être utilisée à des fins différentes, comme l’intoxication...

image: smithsonian

La beauté de ces plantes, explique Percy, est que, en plus d’être jolies, elles ont toujours avoir une histoire à raconter.

image: smithsonian

Depuis quelque temps, Percy est autorisée à cultiver de la marijuana, cocaïne et des champignons hallucinogènes dans le but de sensibiliser les jeunes sur les méfaits des drogues dérivées de ces plantes.

image: smithsonian
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci